Au rythme des saisons

Les saisons et notre organisme

  • LE PRINTEMPS l’énergie du foie

printempsC’est la saison du renouveau, le foie représente l’organe important de cette saison, il filtre le sang, et a une action capitale quant aux différents flux sanguins. Il nourrit les muscles lorsqu’ils sont en action, principalement  quand nous sommes en mouvement. C’est un flux obligatoire, pour humidifier et nourrir les muscles. Il a une influence sur le cycle menstruel. Le foie assure une libre circulation dans l’organisme.

Les pathologies du printemps : migraines, troubles digestifs, rhumes des foins,  allergies, herpès, eczéma, des règles abondantes et douloureuses, les vertiges, les conjonctivites, la fatigue.

  • L’ETE l’énergie du cœur

étéLe cœur est  le principal maître du transport du sang par les vaisseaux, et contrôle la transpiration.Il permet un approvisionnement suffisant aux tissus dans l’ensemble de notre organisme.(Teint rosé pieds et mains chaudes). La sueur assure la thermorégulation du corps.

Les pathologies de l’été : transpiration excessive, visage rougit à la moindre émotion, anxiétés, angoisses, hypertension, insomnie, inflammations, larmes faciles, émotions exacerbées, teint pâle et sensations de froid, sensation de fatigue insurmontable au moindre effort.

  • L’INTERSAISON, rôle starter de la rate

Elle intervient durant au moins une quinzaine de jours et  assure la transformation et le transport de l’énergie alimentaire. La rate est le facteur transformateur des aliments et des boissons ingérées en énergie. Si cette fonction est normale notre digestion est bonne et le transit intestinal est normal

Les pathologies de l’intersaison : les céphalées, digestion difficile, crise de goutte, diabète, bouche sèche, dégoûts des aliments, sensations de froid des extrémités, digestion lente, herpès, ballonnements.

  • L’AUTOMNE  les poumons maître de l’automne

automneL’air respiré est transformé en  énergie qui va couvrir 90% des besoins, mélangée à l‘énergie alimentaire, et 10 % restant, produit par la rate. C’est le poumon, le principal responsable de la respiration, toute cette énergie nourrit les tissus dans notre organisme. Le poumon est très fragilisé par les attaques d’agents pathogènes externes, porteurs de maladies. Ils contrôlent les vaisseaux sanguins, et la circulation dans la fonction cardiaque. Diffuseur essentiel pour la peau, il la nourrit et permet son humidification.

Les pathologies de l’automne : troubles respiratoires, la toux,  bronchite, et difficultés respiratoires, essoufflement, insomnie, ballonnement, frilosité impossible à réchauffer.

  • L’HIVER et l’énergie des reins

hiverLes reins gouvernent l’énergie de l’hiver, donc ils gouvernent l’eau. En effet ils transforment et transportent les liquides organiques, ils vont donner l’énergie nécessaire à la vessie pour transférer et donner une bonne régulation à nos mictions (urines).

Les pathologies de l’hiver : calculs rénaux, infections du rein,  de la  vessie, lumbagos, soif permanente, bouffées de chaleur, dépression, vertiges, acouphènes, asthmes.

 REMARQUES : Il existe différentes thérapies pour palier aux pathologies variées de chaque saison. Nous parlons ici de la Phytothérapie, de l’aromathérapie par exemple, mais il est important de consulter un professionnel afin de mettre en place la thérapie qui convient.

Riz onctueux au soja et confiture de cassis

Un dessert gourmand!!!

Pour 6 personnes

Préparation :10 minutes

Cuisson : 35 minutes

Repos :12 heures

Ingrédients : 1 litre de boisson Soja nature (chez soja sun ou autre), 1 pot de confiture de cassis, ou de gelée de cassis, 140 g de riz rond, 100 g de sucre.riz au lait de soja

La veille, dans une casserole, faire bouillir 1 litre d’eau. Verser le riz en pluie, puis le  retirer du feu,  dès la reprise du bouillonnement. Egoutter.

Verser le de nouveau dans une casserole, ajouter le sucre et le lait de soja. Porter le tout  à frémissement et laisser mijoter durant 30 minutes en remuant régulièrement, jusqu’à ce que le riz soit bien tendre sous la dent.

Le jour même répartir le riz dans 6 verrines ou coupelles, creuser un puits au centre et le remplir de confiture.

Conseils : la boisson soja sun »Nature  est non sucrée, vous pouvez aussi utiliser une version aromatisée à la vanille ou au chocolat mais il faudra réduite la quantité de sucre.