La ménopause, un cap à passer…naturellement

La ménopause et l’alimentation

La ménopause est une étape très importante dans la vie d’une femme.

Pour passer ce moment de la vie, il est important d’être attentif, à son alimentation quotidienne, en faisant, un bon choix d’aliments, sans compter une activité physique régulière. Ces deux conditions sont la clé du mieux- être à long terme, durant et après cette période de transition.
La ménopause apparait autour des 50 ans ou même avant selon le cas.
menopausePlus précisément, elle se caractérise par un manque d’hormones, d’œstrogènes et de progestérones, (hormones sexuelles), qui créent un bouleversement, s’accompagnant la plupart du temps de bouffées de chaleur, de sueurs nocturnes, de troubles du sommeil et donc une plus grande fatigue. Il n’est pas rare non plus, de se retrouver confronté à des troubles de l’humeur et une tendance à la déprime et même parfois allant jusqu’à la dépression.
Comment passer ce cap plus confortablement ?
Une alimentation plus adaptée rend cette période moins pénible pour certaines femmes et évite une prise de poids.
Contrairement aux idées reçues la ménopause n’est pas synonyme de prise de poids systématique. Ce n’est pas le symptôme principal de cette période de bouleversement hormonal.
En effet, vos besoins caloriques deviennent moins importants en vieillissant, il convient donc d’adapter votre alimentation à vos besoins réels.
En revanche, le mal être provoqué par la ménopause peut amener certaines femmes à grignoter ou à une prise de sucre pour compenser leur ressenti.
Au contraire, c’est le moment de prendre de bonnes habitudes alimentaires, en essayant de vous séparer de vos kilos superflus, si tel est le cas.
menopause3Votre assiette quotidienne doit contenir des protéines, pour un maintien d’une bonne masse musculaire. Privilégiez les fibres solubles (lentilles, pois chiche, graines de lin par exemple) pour une meilleure absorption du cholestérol, et de ce fait, éviter un taux excessif dans le sang qui accroit le risque de maladie cardiovasculaire.
La vigilance est de mise, pour les femmes ménopausées, en effet la surveillance de l’apport de graisses et de sucres est importante.
Optez pour des huiles d’olive, avocat, et diminuer les apports, de beurre. Apportez de la vitamine C, elle se trouve naturellement dans les aliments.
De plus dans cette période de modification hormonale, la fragilité veineuse accroit la rétention d’eau, il serait judicieux de se protéger en privilégiant une alimentation riche en antioxydants.
menopause 5Les fruits rouges pour leur part, (cassis) protègeront vos capillaires sanguins.
Utilisez des aliments draineurs comme le poireau, l’asperge. Évitez de trop saler vos aliments, ceci est un facteur qui favorise la rétention d’eau.
Faites plutôt, une bonne consommation de vitamines E. Ses vertus anti-âges, auront pour fonction de mieux nourrir votre peau qui peut être plus sèche ou plus terne, durant la période de ménopause.

Ou trouve-ton cette vitamine ?
Dans les huiles végétales, l’huile d’olive, les huile de germes de blé, de tournesol entre autre.
Ces vitamines contribueront aussi à diminuer les bouffées de chaleur.

Comment modérer ses humeurs ou sautes d’humeurs durant cette période ?
L’anxiété et l’irritabilité chez la femme ménopausée, font parties de la vie quotidienne.
Consommez alors plus d’oméga 3, précieux soutien.

Ou les trouve-t-on ?
menopause 4Par exemple dans les graines de lin, l’huile de noix, …Le saumon, les sardines, les harengs….
Et enfin pour améliorer votre sommeil, vous pouvez faire des menus à base de graines de citrouilles, ou bien encore consommer des noix de cajou, et mangez des œufs.
En toute circonstance, veillez à ne pas faire de repas rapide, prenez le temps de mâcher et de mastiquer vos aliments. Ils vous amèneront une meilleure digestion et un transit régulier.
Remarque:
Le but dans ce cap, est de trouver votre nouvel équilibre. Il est toujours dans votre esprit, dans votre assiette, et dans votre organisme, mais il se définit d’une façon différente. Vous comprendrez bien, que chacune d’entre vous représente une personne unique, dans sa globalité, et que, ce qui vous  conviendra , ne  pourrait  convenir à personne d’autre.
Les facteurs de prévention de la santé sont redéfinis à cette étape de la vie d’une femme.
Écoutez d’abord les besoins de votre corps et recherchez votre harmonie personnelle.