Le dentifrice industriel

Le dentifrice industriel parlons-en!!

Trois fois par jour, vous lavez vos dents, pour obtenir, une bonne haleine, et une hygiène bucco-dentaire, n’occasionnant aucun déséquilibre dans votre bouche.

Ce qui est assez contradictoire c’est que l’utilisation des dentifrices industriels n’est pas le meilleur moyen pour être sain dans sa bouche. Bien au contraire!!dentifrices-industriels

Les dentifrices industriels regorgent de substances agressives pour les dents  pour leur émail et pour notre organisme. Chaque jour,vous ingérez du  SLS, c’est un dérivé de l’huile de palme pour donner un effet moussant à votre dentifrice,  on rajoute à cela  de l’aspartame, un édulcorant dont les effets sont nocifs sur notre organisme. Ensuite, vient le sorbitol, qui est un conservateur pour empêcher l’assèchement de votre pâte de dentifrice. Il  est aussi un laxatif pouvant occasionner des diarrhées. Additionné à tous ces composants, vient le  fluor pour combattre les caries, ce même fluor, qui,  aux états unis, a fait l’objet  de multiples études, et  se révèle être toxique pour le système nerveux. Sans compter sur les colorants, soupçonnés d’être à l’origine d’allergies, d’avoir un rôle dans l’hyperactivité des enfants, et enfin , le  Triclosan, perturbateur endocrinien  au même titre que les parabènes, il interfère dans  le système hormonal, favoriserait de ce fait, le développement de certains cancers et alternerait la fertilité humaine.  Pour terminer ce mélange ,  on y  intégrera du dioxyde de titane classé cancérigène par l’OMS.

Ceci nous fait réfléchir. Il est possible de se procurer des dentifrice naturels, sans additifs et produits toxiques. Vous pouvez fabriquer vous-même votre dentifrice naturel ( cf Recette de dentifrice naturel : http://naturopathie-prevention.fr/le-carnet-des-conseils/recette-de-dentifrice-naturel.html ou FB page Bien être et nature Bio : https://www.facebook.com/GR1323aunaturel/)

 

Source ( plante et Bien être et alternative santé)

Recette de dentifrice naturel

Voici  une recette de dentifrice naturel à l’argile verte,  réputée être antiseptique et absorbante!!

dentifrice-a-largilePrendre un petit pot en verre pour conserver votre préparation.

Voici un dentifrice en pâte  à l’argile verte :

Ingrédients : ½ cuillère d’argile verte surfine, 3 cuillère à  soupe  de bicarbonate de soude, 1 cuillère à café de sel marin, 1 cuillère à café de poudre de plante de fenouil ou de menthe ou de sauge pour l’ârome.

Dans un récipient mélanger l’argile verte, le bicarbonate, le sel marin, la poudre de plante de menthe,  ou de sauge ou de fenouil avec de l’eau jusqu’à obtenir une pâte.

Mettez votre dentifrice sur votre brosse à dents à l’aide d’une spatule en bois, pour plus d’hygiène et éviter que votre dentifrice soit envahi de microbes.

Ne pas plonger votre brosse à dent dans la préparation.

Ce dentifrice se conserve 15 jours

Vous pouvez conserver la poudre de plante et renouveler ce mélange à fur et à mesure de l’utilisation.

A vos petits pots !!

Fritatta de courgettes

Pour le déjeuner….!!!fritatta-de-courgettes-1

Pour 6 personnes

Préparation 16 minutes, cuisson 30 minutes

Calories : 180

Ingrédients :

 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe d’ail et persil, 6 courgettes, 2 cuillères à soupe de parmesan râpé, 2 cuillères à soupe de marjolaine fraîche, 3 cuillères à soupe de d’huile de Colza, 6 gros œufs, sel et poivre.

Préparation :

oeufsFaire chauffer à feu doux, l’huile d’olive, ajouter l’ail, le persil, et les courgettes, coupées en rondelles. Cuire ensuite à couvert et à feu moyen pendant 5 minutes. Saler et poivrer. Couvrir 7 à 8 minutes de nouveau pour l’obtention de courgettes cuites « Al dente »( croquantes). Casser 2 œufs dans la poêle, mélanger et cuire 2 minutes. Ôter du feu cette préparation, et dans un saladier battre les œufs  restants en y incorporant le mélange de courgettes avec le fromage râpé et la marjolaine hachée. Saler et poivrer.

Faire chauffer ensuite, 2 cuillères à soupe d’huile de colza dans une poêle. Verser le mélange effectué précédemment de manière uniforme. En soulever les contours avec une spatule et les repousser vers le centre. Ainsi une croute va se former sur le fond. Baisser le feu et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les contours brunissent (15 minutes environ). S’assurer que la frittata n’adhère pas à la poêle, en la secouant de temps en temps.  Lorsqu’elle s’est raffermie, la disposer sur le grill du four pour terminer la cuisson.

courgettesAstuce pour retourner la frittata :

Se munir d’un couvercle plat, couvrant la totalité de la poêle. Il  suffira de couvrir avec le couvercle durant  2 minutes pour piéger l’humidité, et ainsi favoriser le décollement de la frittata, et ensuite de retourner votre poêle et le couvercle ensemble d’un seul coup. Remettre ensuite la poêle au feu avec la cuillère restante d’huile de colza, et faire cuire encore pendant 5 minutes.

C’est chaud et c’est prêt !!

Bon appétit.

Vous pouvez accompagner cette frittata d’une sauce tomate aromatisée au basilic ou à l’origan et épicée au piment d’Espelette.

Source (SOS cuisine)

Ces émotions si difficiles à gérer quand elles se manifestent !!

 » Il faut harmoniser la voix de la raison avec celle du cœur » Paul Coelho

emotionDéfinissons étymologiquement le mot «  émotion » :

  • du latin emovere, (émouvoir) mais dans le sens de déranger ou bien bouleverser, impliquant une perturbation de notre vie, pouvant provoquer un stress, nocif pour la santé.

Sans crier gare, nos émotions viennent et déferlent dans une énergie qui nous bouleversent jusqu’au plus profond de nous-même.

La liberté que nous pouvons nous accorder, c’est de savoir les gérer tout en les prenant en compte, sans débordements. En effet qu’elles soient positives ou négatives ces émotions font parties de nous.

Ces énergies, car on les appelle ainsi, se manifestent  de façon très subites, elles nous échappent comme elles échappent d’ailleurs à notre raison, et à notre logique.

Elles nous bousculent, avec cela  jouent avec notre cœur et  notre âme. peur

Ces émotions dites incontrôlables,  dans leurs aspect négatifs, se définissent comme telles :   culpabilité,  colère, haine,   peur, désespoir,  ou bien encore jalousie, ou se transforment en un sentiment d’abattement ou de manque d’énergie.

Dans l’aspect positif de ces émotions, que l’on a du mal à canaliser ou à apprivoiser, on retrouve, la joie,  l’amour que l’on porte  à une personne, la naissance d’un enfant, les plaisirs partagées en famille, l’admiration que l’on porte à ses proches, les évènements extérieurs, tels que les réussites professionnelles, scolaires,  etc.

 Et tous ces petits bonheurs sont aussi la  source d’émotions peu gérées !!

joieIl existe quelques moyens pour remédier ou éviter de se  laisser déborder par ces sentiments troublants :

  • Se dépenser physiquement est la solution à mettre en pratique, elle permet de laisser vagabonder son esprit, de réfléchir et canaliser ces énergies positives ou négatives. A vos vélos ou autre sport pour les plus courageux ou à votre tenue de jardinage…..etc pour les plus calmes.
  • Apprendre à se détendre, un thérapeute peut vous y aider, par des techniques de respiration et de relaxation , (massage relaxant).
  • Ne pas s’endormir fâché(é) et tendu(e), cela crée des tensions musculaires et un réveil difficile.
  • En effet, ces émotions sont l’expression du ressenti de chacun. Dire, par des paroles simples et positives ce qui parait préoccupant ou stressant,  en usant de la bonne énergie. Bonne idée !!
  • Se préserver en créant son propre environnement émotionnel « Zen »
  • Ne pas se tourmenter pour ce  que d’autres diront de notre vie. Le but est de  rester soi-même et de se faire confiance.tristesse
  • Faire en sorte que des situations d’incertitudes,  deviennent des certitudes ou soient plus rassurantes.
  • Se poser les questions qui apporteront la vérité. Les non-dits, les mensonges, les conflits, seront moins déstabilisants.
  • Se dire que chaque jour, chacun d’entre  nous, fait de son mieux, à son   rythme, selon  l’énergie dont il  dispose,  pour vivre ou embellir sa vie.
  • Respecter son propre rythme et son énergie personnelle, donc prendre du temps pour soi.
  • Harmoniser son organisme par une alimentation saine et adaptée à ses besoins et se mettre à table sans être en  colère pour apprécier son repas, seul ou accompagné (e).

De ces dispositions favorables, aussi bien  physiques, alimentaires,  qu’émotionnelles, découleront très naturellement, la détente, la satisfaction, et le sentiment d’’être plus heureux.

Pour certains la stimulation de cette énergie, leur permettra de canaliser un stress positif, et leur apportera autant de détente que  de satisfaction.

Nous sommes tous très différents dans les limites de nos émotions. La  perception  de la vie, des évènements, de notre environnement,  sont distincts parfois opposées, mais demeurent  uniques pour  chacun d’entre nous.determination

Pour conclure, ces émotions qui « à leur apogée que l’on appelleraient plutôt « le chamboule tout »  sont  nécessaires pour nous faire, « nous  sentir » vivants.

Vaincre ses peurs, savoir se dépasser, tout en prenant conscience de nos propres limites, est un exercice quotidien semés d’embuches mais o combien satisfaisant et apaisant lorsqu’il est réussi.

C’est ce sentiment de sérénité  qui nous amène à  nous réaliser, et à faire nos propres choix, en respectant le sens de nos émotions et nous fait nous sentir « bien ».