Le sommeil

sleeping newborn

Le sommeil :  

Le sommeil est une partie importante de notre vie, puisque qu’il nous prend un tiers de notre existence. Il est indispensable à notre équilibre nerveux, il est essentiel.
Le sommeil c’est faire mûrir le nourrisson, synonyme de développement pour l’adolescent, et de récupération pour l’adulte.

Toute personne qui manque de sommeil, peut ne plus avoir d’appétit, être malade, frileux, parfois  même hargneux, ou très irritable. Le sommeil est un cycle normal de la nature, rythmé depuis toujours par une alternance sommeil, veille. Chez un adulte, il permet la récupération musculaire et cérébrale.  A ne pas négliger, car elle joue sur certaines fonctions de notre organisme.

Quand nous avons sommeil,  le cerveau exprime par là  son envie de diminuer son activité. Nos forces alors faiblissent, arrivent les bâillements,  puis un état de somnolence.

Les cycles de sommeil se répètent autant de fois que notre cerveau en a besoin. C’est pourquoi lorsqu’il frappe à notre porte, il est préférable de le laisser nous emmener.

Notre besoin en sommeil se rythme souvent par rapport à nos émotions et notre activité physique. Les périodes de tensions nerveuses, la dépression, la grossesse, sont sources d’accentuation du sommeil.

Il existe 4 étapes dans le sommeil :

 L’endormissement,  le sommeil calme ou lent,  d’une durée de 90 minutes (contenant lui-même 4 phases), le sommeil rapide  ou paradoxal d’une durée de 20 minutes, (c’est à ce moment là, que nous nous souvenons de nos rêves),  pour terminer  par la phase intermédiaire c’est-à-dire l’éveil,  séparant les cycles de sommeil.

Toutes ces étapes font parties d’un cycle de 2 heures.

Ces phases se renouvellent et augmentent en durée,  toutes les 90 minutes environ,  et 4 à 5 fois par nuit. Le sommeil rapide ou paradoxal peut s’étirer jusqu’à 40 minutes à la fin de la nuit. Notre cerveau  peut opter entre le choix du réveil eu un nouveau cycle de sommeil.

Le sommeil dans ses fonctions se distingue de différentes façons  selon le type de  fatigue.  Par exemple,  le sommeil rapide inclura une partie réparation  et restauration  de la fatigue mentale et intellectuelle, ainsi que l’adaptation des différents systèmes comme l’ajustement  émotionnel à l’environnement social ou bien la régulation des fonctions sexuelles. Les autres fonctions du sommeil rapide  vont permettre de  faciliter les mécanismes d’apprentissage, d’accroitre la maturation du système nerveux, le renforcement de la mémoire, ou bien encore  faciliter la production de rêves dont on se souvient.

En ce qui concerne le sommeil lent, il  s’édifie au fur et à mesure. Il prépare à  la phase  de sommeil rapide et paradoxal. Le sommeil rapide  est spontané et inné.

 Exemple : pour un bébé prématuré, les ¾ de son sommeil seront sous forme de sommeil rapide.

Le sommeil rapide est essentiel après une journée de pressions et d’un apprentissage continu. Il prend une grande importance chez l’enfant, qui est soumis à un apprentissage plus important qu’une grande personne.

idosos-dormir-travesseiro

Le sommeil se définit selon l’âge, il s’élabore de la naissance à l’adolescence, prend son sens et se fixe à l’âge adulte et se dégrade à la vieillesse.

Chaque individu dort selon son propre besoin.

Cela varie :   moins de  5 heures de sommeil concernant 8% des gens,  il faut compter environ 15% dormant 5 à 6 heures,  jusqu’à une grande majorité de personnes pouvant aller jusqu’à 8 heures par nuit  (soit 62 %).

Ensuite viendront  les dormeurs de 8 à 10 heures  de sommeil (13%), et enfin  pour terminer ceux représentant la population des gros dormeurs, soit plus de 10 heures par nuit (2%°).

Notre sommeil varie en fonction de notre activité physique, notre travail intellectuel, notre style de vie, de la grossesse, des menstruations,  des périodes de pressions, ou de dépression,  ou bien de maladie.

Dès que nous manquons de sommeil le cerveau organise ses étapes de sommeil. Il est préférable d’éviter le manque de sommeil, pour ne pas entrainer la mauvaise humeur, et la perte de concentration.

 A noter que les lieux géographiques et les perturbations climatiques, perturbent notre sommeil. (Mer, montagne, froid, humidité, chaleur,).

Il est essentiel que le sommeil soit induit dans de bonnes conditions, qu’il soit précédé d’une préparation,  d’une bonne hygiène de vie, pour entrainer sa qualité. Il est important  de ne pas négliger sa ration quotidienne, et connaitre nos vrais besoins.

rooibos tea

 Préférez ne pas  vous  imposer des règles trop strictes, de même qu’à votre entourage, afin de ne pas rendre hostile le moment d’aller dormir.

Reconnectez-vous  à vos besoins et vos perceptions sensorielles et corporelles.

             « Le sommeil est pour l’ensemble de l’homme ce que le remontage est à la pendule. »

Arthur Schopenhauer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*