Hornbeam « Le Charme »

Hornbeam est considérée comme « la fleur de Bach du dynamisme ».

Elle est en étroite liaison avec la vivacité de l’esprit. Son état négatif se matérialise par de la fatigue mentale, de la lassitude.

Nous avons tous  déjà ressenti la difficulté à entamer notre journée, au vu de la quantité de travail à abattre. La routine  des tâches et les responsabilités leur correspondant, font que nous nous disons souvent,  que c’est impossible à réaliser.

Pourtant la journée se solde par la réussite de ces tâches accomplies.

La surcharge mentale qu’engendre la lassitude d’Hornbeam, est entretenue par le manque de diversité dans  les activités,  en relation avec d’autres centres d’intérêt. Elle tire sa lassitude de la routine quotidienne. Tout devient plus lourd à faire. La personne Hornbeam, est souvent très affairée, mais intérieurement, c’est le vide, et il n’y a plus cette étincelle mentale.

C’est un événement différent, curieux ou encore énorme ou extraordinaire,  qui stimulera l’engagement de l’individu Hornbeam, l’arrachant complètement à sa routine. L’état négatif de cette fleur de Bach, fait perdre la joie de vivre des événements du quotidien. Il  cantonne l’être dans les automatismes. Par là même, celui-ci s’emprisonne dans le manque de clairvoyance  de ses propres potentialités et se sent en surmenage constant.

L’action positive de Hornbeam :

Elle est comparable à une douche tonifiante, et ré-équilibrante. Les idées se clarifient, la perception de  l’environnement s’aiguise et la volonté se réaffirme. La passivité devient action, et la joie de vivre donne le tonus.

L’esprit retrouve sa fraîcheur  et  sa disponibilité pour le travail.

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

Source (Quintessences florales du Dr Bach M. Scheffer)

Aspen

La fleurs de la Prescience

D’après le Docteur Bach cette fleur dans son aspect négatif, rend la personne qui en a besoin prisonnière de ses appréhensions et de  ses craintes complètement inconscientes. A ce niveau précis, il n’est pas rare que les personnes Aspen, dans leur imaginaire trouvent des signes, des symboles des superstitions, des représentations bien personnelles.

 De ce fait, ces personnes seront  des capteurs diurne et nocturne, de pensées et d’images qui proviennent de leur état de conscience imaginaire. Ne sachant pas comment les recevoir, ces élans inconnus et incontrôlables vont provoquer la peur, un peur glaçante et épouvantable. Ce que l’on entend le plus souvent ce sont ces paroles telles que  « J’ai peur que quelque chose de terrible arrive, mais je ne sais pas  ce que cela pourrait être. »

Des signes physiques peuvent accompagner ces peurs incontrôlables, telles qu’une transpiration excessive ou bien  des tremblements, le ventre noué, un sentiment d’impuissance et de frustration,  augmentant d’autant plus l’état  d’angoisse.

Les personnes Aspen, peuvent être somnambules, vivant leurs cauchemars. Les réveils sont violents, paniqués. Ils ont peur de se rendormir, pour ne pas revivre leurs mauvais rêves.

Les enfants Aspen, sont souvent plus exposés encore à cet imaginaire ; par exemple, ils ont peur des monstres dans leur chambre ou  que leurs meubles se transforment en animaux plus terrifiant les uns que les autres.

Aspen est un peuplier « tremble », on dit « trembler comme une feuille ». Ces personnes ayant cette extrême sensitivité,   la ressente  comme des vibrations invisibles. Elles sont sensibles aux conflits, aux perturbations sensorielles psychiques, et environnantes. Le fait de percevoir les  « stress » de leur entourage , les atmosphères, les craintes vagues est une source d’épuisement et une perte d’énergie considérable. Il faut souligner que les peurs qui caractérisent Aspen sont imprécises et indéterminées. Ne pouvant mettre de mots pour les qualifier, il est très difficile d’en parler. Cette perte d’énergie diminue la confiance en soi.

Lorsque le besoin d’ Aspen est comblé son  coté positif,   augmente alors la confiance des ressentis personnels,  diminue les peurs, pour augmenter le potentiel positif, c’est à dire,  se sentir protégé, recentré,  plus fort encore. Cette fleur de Bach  permet  d’utiliser consciemment cette capacité à  ressentir,  de façon constructive, et sans aucune peur.

Remarque : Ces recommandations sont données à titre  informatif et ne vous dispense pas de consulter un thérapeute,  pour l’emploi et les conseils nécessaires à  la prise de fleurs de Bach.

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

Source (« Les quintessences de Fleurs de Bach » M. SCHEFFER)

A propos de la 39 ème fleurs de Bach…

rescue 1On l’appelle le remède de secours, RESCUE.

Il est dit que c’est grâce à lui, que le Docteur Bach a sauvé la vie d’un pêcheur en 1930.

Rappel sur le docteur Edward BACH

C’est la compassion pour les autres et la compréhension de leurs peines qui poussent le Dr Bach dans une quête impossible appelée bonheur.

En 1913, le docteur Bach est un médecin urgentiste dans un centre Hospitalier universitaire, et occupera ensuite une fonction de chirurgien. Il  abandonne ce poste plus tard, en raison d’un problème de santé. Dès qu’il guérit il s’installe en cabinet et constate son manque de satisfaction face au traitement classique de la médecine.

 Dr-Bach-et-les-Fleurs-de-BachConcernant la guérison des patients, il remarque que leur santé malgré cela, n’est pas stable, les maladies chroniques ne profitent d’aucune forme de  traitement. Il note aussi que  dans de nombreux cas, la  médecine moderne échoue et que  la chirurgie améliore ou pallie à la souffrance.

Il se rend compte que l’ensemble des médecins, dont il fait partie a   trop peu l’occasion d’observer plus attentivement ses malades, trop concentré sur l’état physique pour penser à l’aspect plus humain. Ils oublient un peu,  que chaque individu  est fait sur un modèle différent de son voisin. Ils ont tendance à ne  pas tenir compte  de leur personnalité.

Le Dr Bach est convaincu que lui-même néglige les symptômes les plus importants que présentent ses malades. Il va commencer à chercher d’autres modes de guérison, et il s’intéressera à l’immunologie. Il va accepter un poste de bactériologiste pour trouver les réponses qu’il cherche. Il découvre que certains germes ont une relation avec certains maux constatés chez les patients. Il obtient des résultats très encourageants, en créant les sept nos-odes homéopathiques liées étroitement aux états émotionnels.

En 1933,  le Dr Bach crée le remède  de secours, mélange de 5 fleurs, pour les personnes  victimes de choc émotionnel, quel que soit la nature de leur traumatisme.

fleur-de-bach1En 1934, il s’installe à Softwell, tout près d’Oxford qui deviendra le Bach center, il sera secondé dans ses travaux par Nora Weeks et Il isolera avant sa mort en 1936,  38 fleurs de Bach avec Rescue Remedy.

Ce remède de secours « Rescue » permet  de  retrouver le calme dans une situation stressante ou de détresse et  agit sur toutes les personnalités.

Le docteur Bach a été visionnaire  puisqu’il a détecté cinq réflexes, créant l’état de stress chez un être humain

Le premier sera l’évanouissement, le second  une réaction de panique, le troisième des impulsions d’actions exagérées, le quatrième , la peur de perdre le contrôle, (exemple tremblements, bégaiements, ou mutisme) et enfin le cinquième, le dénie de d’état de choc.

Chacune de ces réactions correspond à une fleur contenue dans  RESCUE.

Dans une situation d’urgence RESCUE va stabiliser l’état  émotionnel, et donner une détente psychologique pour ensuite permettre de recevoir les soins qui s’imposent. On va parler de choc et de situation d’urgence quand notre système énergétique, et  notre psychisme est déstabilisé. Les réactions  seront différentes selon les individus. On remarquera pour certains, ce sera le choc une mauvaise nouvelle, pour d’autres le simple fait de recevoir le courrier chaque jour et d’ouvrir leur enveloppe, d’aller chez le dentiste, de passer un examen, et pour d’autres encore l’annonce d’un décès,  ou  une mauvaise chute etc…

On utilise Rescue de différentes façons. Soit en pommade, pour les petits traumatismes de la vie de tous les jours, comme les coupures, brûlures, ou entorses…. Ou en gouttes et pulvérisations.

On  peut prendre RESCUE aussi dans ce genre de situations perturbantes :

Disputes conjugales, un entretien d’embauche, une intervention en public, un événement désagréable survenu, un infarctus, dans un cadre de travail stressant, crise de panique…. Rescue évite certaines  douleurs, en cas de  migraines, il  se prend lorsque la crise est en préparation.

Rescue est composé de 5 fleurs de Bach. Ce remède d’urgence s’utilise le plus souvent ponctuellement.

Tout le monde peut prendre RESCUE.

ATTENTION : Rescue ne remplace  pas les soins médicaux.

Les conseils prodigués dans cet article sont à titre informatif et ne vous dispense pas de consulter un thérapeute ou praticien de santé naturelle ou traditionnell

 

(Sources « Les découvertes médicales d’Edward Bach, médecin, M. Scheffer, Quintessences Florales du Dr Edward Bach )

 

Le désordre, la révélation de nos émotions

« Je ne me décourage pas car toute tentative infructueuse qu’on laisse derrière soi constitue un autre  pas en avant. »

Thomas Edison 

Il nous arrive parfois d’avoir des moments de découragements,  le temps passe et les objectifs et tâches quotidiennes s’accumulent, sans que nous ne cessions de reporter ces travaux au lendemain. Tout devient alors, désordre dans notre esprit, par la somme de choses à accomplir, nous perdons pieds. Nous nous culpabilisons, nous côtoyons la peur d’affronter le quotidien.

chambre-en-desordre-Le désordre journalier peut être un élément stimulant pour certaines natures mais pour d’autres être synonyme d’un développement d’une mauvaise estime de soi, une perte de confiance en ses propres compétences. Vient s’ajouter à cela,  le bouquet des mésaventures quotidiennes, ou même des conflits avec autrui, le besoin de reconnaissance, d’indépendance, et d’affirmation de soi.

Allons un peu plus dans le détail, si nous nous penchons sur cet aspect de désordre extérieur, nous constaterons que la plupart du temps, il est le reflet d’une confusion intérieure (Cf Onglet fleurs de Bach).

Alors se  motiver pour reprendre sa vie  en main, faire les choix nécessaires dans le but de  retrouver l’harmonie s’impose ; par exemple,  par l’usage d’élixirs Floraux (Fleurs de Bach)

Le plus important est de cerner les raisons qui nous poussent à laisser s’installer ce chaos.

faire ce qu'on veutLe désordre est souvent synonyme d’un besoin  d’émancipation. En effet, c’est une façon aussi de poursuivre la rébellion contre l’ordre inculqué par nos parents,  pendant notre enfance et notre  adolescence.  Cela nous permet  d’affirmer notre personnalité et nos propres latitudes.

Si cette prédisposition au désordre se révélait être continu, cela voudrait dire que, nous cherchons encore le moyen de nous émanciper. Mais de quoi, pourquoi, et pourquoi aujourd’hui !!! Le but est de pouvoir se réaliser sans les idées et  les conseils de nos parents ou  de notre entourage, ou bien de notre compagnon de vie.

Le fait de se trouver  à un carrefour de sa vie,  peut être une source de désordre, momentané. Il faudra alors essayer de comprendre le but de sa propre vie, et clarifier au mieux ses aspirations futures.

Les désordres extérieurs sont multiples, les personnes qui par exemple ont de grandes responsabilités dans leur travail ou leur quotidien ont une propension à se laisser porter et être désordonnées. Ce processus est une libération des contraintes de la journée.

D’autres personnes resteront dans le désordre car elles pensent qu’une autre qu’elle-même rangera à sa place !! C’est peine perdue,  et c’est un peu un retour dans l’enfance.

Mais, ne pas vouloir ranger ses placards et garder tout ce qui s’y trouve est une façon de se rassurer. Cet entassement d’objets ou de biens reflète la peur de perdre ce qui est et ce qui  nous appartient.

Ressasser, penser, jouer le rôle de l’éponge des sentiments d’autrui, se déconcentrer, mène inévitablement aux désordres  extérieurs, et intérieurs.

Le désordre au sens propre et au départ,  est une source de conflit chez soi, c’est  aussi une façon  de marquer son territoire, c’est notre patte personnelle, sur ce qui nous appartient.

 Nous pouvons peut être parlé à cet instant d’un besoin de reconnaissance.

viva la vidaAlors en conclusion, faire table rase de son passé, de ce qui est la source de notre angoisse et provoque notre anxiété,  est essentielle (Cf Fleurs de Bach). Cela nous permettra de retrouver un esprit suffisamment clair,  afin d’affronter le quotidien et prendre ses responsabilités pour rester efficace.

Il est bien rare que le cœur mente ; mais on n’aime pas à l’écouter.

 Diderot

« La dame de onze heures »

Star of Bethléem «  La fleur du Réconfort » ou « La dame de onze heures »

la dame de onze heuresUtiliser les fleurs de Bach, ce n’est pas seulement prendre des élixirs floraux pour tel ou tel état émotionnel se révélant négatifs ou positifs, mais cela  correspond à une approche différente du sens de la vie.

Edward Bach décrit cette  thérapie, comme étant à la dimension humaine. Les idées qu’il révèle sont porteuses pour le thérapeute du futur de plusieurs objectifs.

Dans un premier temps, aider son patient ou consultant,  à mieux se connaitre, en lui faisant part de ses attitudes négatives et déterminer avec lui, ce qui a déclenché ses conflits intérieurs.

Et ensuite fournir les conseils, qui pourront apporter à son corps et à son esprit l’apaisement, l’harmonie, et la paix.

En somme, c’est une méthode, qui nous fait évoluer dans la simplicité.

Quand on parle du chemin de notre vie, c’est celui que nous parcourons chaque jour, que nous construisons d’après nos désirs notre instinct, nos idéaux, nos préférences, nos aversions.

 Sur ce chemin tout simple, il y aura des choix à faire, des accidents de la vie, qui vont venir perturber notre nature, notre harmonie, notre personnalité.

Donc, si l’on raisonne clairement, les choses importantes sont simples, tel que le chemin que vous choisissez, il représente alors votre harmonie, et  toutes les choses secondaires, vous compliquent la vie (accident de vie et stress de la vie,). A partir du moment, ou nous avons compris comment tout cela fonctionne, nous pouvons faire la différence, entre nos désirs profonds, et nos perturbations secondaires. Cela représente un grand pas vers la compréhension et la connaissance de soi.

Quand nous avons conscience de ce que nous recherchons vraiment, nous sommes sur une voie qui nous amènera à l’harmonie. Pour  la plupart d’entre nous, la recherche essentielle  c’est le bonheur. Ce bonheur, nous le définissons souvent  par le Bien être, la nature,  la mesure de notre santé, le partage, l’harmonie familiale, l’harmonie professionnelle. Tout cela mis bout à bout crée l’unité de notre nature.

Quand notre unité est perturbée  que ce soit dans l’enfance ou plus tard au cours de la vie, ce qui nous manque c’est le réconfort. Pour cela, le docteur Bach a pensé à nous en créant une fleur de Bach qu’il a appelé, Star of Bethléem, ou bien la « Dame de onze heures ».

L’état négatif de star of Bethléem est défini par le refus de la personnalité d’accepter les émotions, et de ne plus contribuer à la vie.

ifleur de bach flaconComment la définir ? Tout choc émotionnel laisse une trace, une emprunte en nous. Que ce soit dans les  décennies, mois ou années antérieures ou ultérieures. Cette emprunte reste et demeure, tant qu’il n’y a pas eu consolation.

Star of Bethléem apaise la douleur et ramène à la vie réelle les personnes en état de choc récent ou ancien.

Etre inconsolable, déstabilisé par une mauvaise nouvelle, ne pas aimer  se rappeler des discussions vexantes, faire  le même cauchemar tout le temps et bien d’autres, sont des réactions de blocage que Le Dr Bach défini comme étant celles ou Star of Bethléem peut apporter un réconfort.

Le potentiel positif de star of Bethléem, se déterminera dans l’adaptation aux situations non connues et connues, à  la  bonne maitrise de nos émotions, pouvoir les utiliser pour son développement personnel, et à son tour consoler les autres.