Un produit d’entretien naturel pour la maison

produit d'entretienComment faire son produit d’entretien maison ?

Pour éviter les produits toxiques mieux vaut se tourner vers le « fait maison ». C’est simple !

Voici les ingrédients nécessaires pour 1,5 L de produit d’entretien polyvalent :

  • 1 L d’eau
  • ½ L de vinaigre blanc
  • 2 cuillères à soupe de savon noir
  • 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (au choix ou combinées) : arbre à  thé, eucalyptus, lavande aspic, citron, pin sylvestre, menthe poivrée, cannelle…

Préparation :

Dans un bocal ou un pulvérisateur vide, mélangez le savon noir et les huiles essentielles. Ajoutez le vinaigre blanc et l’eau. Secouez vivement Votre produit est prêt !

Il ne vous reste plus qu’à en pulvériser sur les surfaces à nettoyer. Vous avez  un produit à la fois dégraissant, désodorisant, détartrant et antiseptique, et qui a l’avantage d’être inoffensif et très économique.

Il vous faudra peut-être parfois frotter davantage qu’avec un produit classique  notamment en cas de calcaire récalcitrant mais le jeu en vaut  la chandelle.

Bon nettoyage!!

 

Source ( dossier spécial PL et BE)

Le souci officinal

souci officinal 2Que fait-on avec le  » Souci officinal « ?

Nom Botanique : calendula officinalis

Famille : Astéracées.

C’est une fleur orange vif commune dans nos jardins. Elle mesure 60 cm, et évoque la marguerite. Cette plante est très connue par la phytothérapie occidentale, et ses pétales sont très efficaces pour les inflammations et irritations  cutanées.

La cueillette des fleurs  se fait en été, et on les laisse ensuite sécher. On sépare ensuite les capitules des pétales pour confectionner différentes préparations

La petite histoire 

Le souci aux couleurs chaudes et réconfortantes était sensé abriter des esprits et favoriser la gaieté.  C’est une fleur  originaire d’Europe méridionale, et cultivée dans toutes les régions tempérées. On  retrouve  le souci sur tous types de sol. Il  pousse avec facilité et ses graines  résistent  à des froids intenses.soucis seché

Comment l’utilise-t-on et pour quoi ?

Le souci a des vertus thérapeutiques très diverses. Il est antiseptique, antibactériens, et antiviral. Il est utilisé pour activer la cicatrisation sur les capillaires (petits vaisseaux sanguins) donc très efficace en cas de coupures, de brulures, de varice, ou d’inflammations.

Il  est curatif, pour les problèmes de peau en usage externe. Son application se fait sur les coupures même, les blessures, les inflammations et les coups de soleil. Il est très efficace contre l’acné, la teigne, les érythèmes fessiers du nourrisson.

flacon de calendula officinalisEn usage interne, infusé ou en teinture, il soulagera  les problèmes d’inflammations digestives (gastrite ou ulcère). Son action est en revanche purifiante pour revivifier les fonctions  du foie et de la vésicule biliaire.

D’un point de vue gynécologique le souci apaise les règles douloureuses, et régularise le cycle. On le préfèrera infusé, en douche vaginale pour adoucir une candidose vaginale.

Et enfin pour limiter les surinfections, on ajoutera au calendula, des huiles essentielles en cas de fortes démangeaisons. (Cf se reporter aux  carnets de conseils sur le site pour les différents usages du souci, à paraître le 21/06/2016)

Sources (Larousse Plantes médicinales et Plante et B.E).

 

L’huile essentielle de Gaulthérie Couchée

 Gaulthérie couchée (Gaultheria procubens)

 gaulthérie fleurs

C’est un  arbrisseau aromatique, haut de 15 cm, ses feuilles sont ovales, ses fleurs sont en forme de clochettes blanches ou roses  et portent des fruits rouges et brillants.

La Gaultherie couchée est originaire d’Amérique du nord, elle pousse dans les bois. On récolte ses feuilles et ses fruits en été.

Un peu d’histoire….. Les indiens utilisaient la Gaulthérie pour soigner les maux de tête, les rhumatismes, les maux de dos. Au XIXeme siècle  le  célèbre phytothérapeute Samuel Thomson, eut l’idée de la mélanger à du muguet (couvallaria majalis) pour soigner la rétention d’eau sévère.

Ses effets:  ils sont  anti-inflammatoires, antiseptiques et digestifs. La Gaulthérie diminue considérablement les douleurs dues aux rhumatismes, et l’arthrite. Elle apaise les douleurs musculaires, ligamentaires, ou articulaires, et peut aussi agir sur les affections telles que les tendinites, les sciatiques ou les névralgies faciales.Gaultheria_procumbens_02

On reconnait sa fragrance parce qu’on la trouve dans de nombreux produits de massage. Elle chauffe les muscles, et agit sur la douleur et l’inflammation locale. Son prix se situe entre 7 et 11 euros en flacon de 10 ml.

Précautions indispensables : à utiliser sur les conseils de votre thérapeute.

A diluer avec une huile végétale.

Cette huile est  dermocaustique  (irritation cutanée possible) à l’état pur, déconseillée chez la femme enceinte et allaitante, et chez  les enfants de  moins 12 ans.

Important : ne pas administrer cette huile essentielle en usage interne aux personnes allergiques à l’aspirine.