Le tilleul

Le tilleul spp (Aubier)

tilleul arbreSon nom latin est Tilia , il peut être sylvestris ou tilia tomentosa, ou encore tilia platyphyllos plus utilisé en phytothérapie. Vous l’aurez compris, il existe plusieurs espèces de tilleul, ils sont pourtant tous de la famille des tiliacées

C’est un arbre de 20 à 30 mètres de haut, généralement fleuri en plein mois de juillet.
Ses feuilles sont en forme de cœur, symbolise l’amour.  La récolte se fait en été.

La petite histoire :
Dans la mythologie grecque, on dit que Zeus a transformé une femme en tilleul pour qu’elle puisse rester aux côtés de son mari, changé en chêne.
Il se dit aussi, que la Nymphe Philira, enlevée par le Dieu Cronos, apparut sous la forme d’un cheval, et donna naissance au centaure Chiron. Elle supplia alors les dieux, pour ne pas être abandonnée parmi les mortels, et fut transformée en tilleul.

fleurs et feuille de tilleulComment utilise t-on le tilleul?
En infusion la plupart du temps, pour calmer l’anxiété, les angoisses. Le tilleul permet de combattre les insomnies, le stress et se révèle être d’une grande aide pour la désintoxication tabagique.
Le tilleul soulage et apaise les tensions et les maux de tête dus à des sinusites, il combat les palpitations d’origine nerveuses.
Les fleurs du tilleul traitent les rhumes et la grippe, en stimulant la transpiration. Elles font baisser la fièvre. On conseille le tilleul aussi pour la tension artérielle provoquée  par  des troubles nerveux et psychologiques.
Dans notre pays,  on utilise les feuilles pour faire une lotion afin de  calmer les démangeaisons

Sources ( les plantes médicinales et l’herboristerie)

Une plante pour le stress!!

ashwagandha 1

Histoire : c’est une plante indienne, que l’on appelle aussi Ginseng indien, elle est utilisée depuis 2000 ans. Sa racine est dédiée aux personnes stressée et fatiguées  nerveusement, manquant de sommeil.

C‘est une plante annuelle, ses graines ressemblent à celles de la tomate et à maturité,elle atteint 50 à 60 cm.

En effet l’Ashwagandha est une plante de type adaptogène. Ses effets se concrétiseront, au bout de 3 semaines.

Son utilisation aide à combattre les stress chroniques. C’est en faisant baisser notre taux d’hormone de stress (cortisol), que cette plante  régule notre système nerveux. Le stress au bout de ce délai aura beaucoup  moins de prise sur l’organisme. Vous serez donc plus détendu, des muscles peu contractés, moins de maux d’estomac, la nuque sera  moins raide et les  épaules plus souples, moins tendues.

La fonction de l’Ashwagandha dans le stress , est de redonner une bonne immunité, de réhabiliter le bon fonctionnement du système digestif, et rééquilibrer le système hormonal.

Le stress ressenti doit être évalué par votre thérapeute et ce sera sur les conseils de ce professionnel que vous pourrez entamer  votre cure. Voici une plante dont on sait peu de choses, mais elle nous livre depuis peu, ses secrets, ses bienfaits et sa facilité à être cultivée.

Elle vous aidera à faire face à un quotidien trépidant, à des problèmes de grande nervosité et d’angoisses, elle contribuera aussi à entretenir votre énergie et un bon tonus. Elle vous permettra de bien vous préparer à des activités difficiles et éprouvantes.

A considérer aussi qu’elle s’accorde  très bien pour les personnes en convalescence voulant retrouver la forme.

Le désordre, la révélation de nos émotions

« Je ne me décourage pas car toute tentative infructueuse qu’on laisse derrière soi constitue un autre  pas en avant. »

Thomas Edison 

Il nous arrive parfois d’avoir des moments de découragements,  le temps passe et les objectifs et tâches quotidiennes s’accumulent, sans que nous ne cessions de reporter ces travaux au lendemain. Tout devient alors, désordre dans notre esprit, par la somme de choses à accomplir, nous perdons pieds. Nous nous culpabilisons, nous côtoyons la peur d’affronter le quotidien.

chambre-en-desordre-Le désordre journalier peut être un élément stimulant pour certaines natures mais pour d’autres être synonyme d’un développement d’une mauvaise estime de soi, une perte de confiance en ses propres compétences. Vient s’ajouter à cela,  le bouquet des mésaventures quotidiennes, ou même des conflits avec autrui, le besoin de reconnaissance, d’indépendance, et d’affirmation de soi.

Allons un peu plus dans le détail, si nous nous penchons sur cet aspect de désordre extérieur, nous constaterons que la plupart du temps, il est le reflet d’une confusion intérieure (Cf Onglet fleurs de Bach).

Alors se  motiver pour reprendre sa vie  en main, faire les choix nécessaires dans le but de  retrouver l’harmonie s’impose ; par exemple,  par l’usage d’élixirs Floraux (Fleurs de Bach)

Le plus important est de cerner les raisons qui nous poussent à laisser s’installer ce chaos.

faire ce qu'on veutLe désordre est souvent synonyme d’un besoin  d’émancipation. En effet, c’est une façon aussi de poursuivre la rébellion contre l’ordre inculqué par nos parents,  pendant notre enfance et notre  adolescence.  Cela nous permet  d’affirmer notre personnalité et nos propres latitudes.

Si cette prédisposition au désordre se révélait être continu, cela voudrait dire que, nous cherchons encore le moyen de nous émanciper. Mais de quoi, pourquoi, et pourquoi aujourd’hui !!! Le but est de pouvoir se réaliser sans les idées et  les conseils de nos parents ou  de notre entourage, ou bien de notre compagnon de vie.

Le fait de se trouver  à un carrefour de sa vie,  peut être une source de désordre, momentané. Il faudra alors essayer de comprendre le but de sa propre vie, et clarifier au mieux ses aspirations futures.

Les désordres extérieurs sont multiples, les personnes qui par exemple ont de grandes responsabilités dans leur travail ou leur quotidien ont une propension à se laisser porter et être désordonnées. Ce processus est une libération des contraintes de la journée.

D’autres personnes resteront dans le désordre car elles pensent qu’une autre qu’elle-même rangera à sa place !! C’est peine perdue,  et c’est un peu un retour dans l’enfance.

Mais, ne pas vouloir ranger ses placards et garder tout ce qui s’y trouve est une façon de se rassurer. Cet entassement d’objets ou de biens reflète la peur de perdre ce qui est et ce qui  nous appartient.

Ressasser, penser, jouer le rôle de l’éponge des sentiments d’autrui, se déconcentrer, mène inévitablement aux désordres  extérieurs, et intérieurs.

Le désordre au sens propre et au départ,  est une source de conflit chez soi, c’est  aussi une façon  de marquer son territoire, c’est notre patte personnelle, sur ce qui nous appartient.

 Nous pouvons peut être parlé à cet instant d’un besoin de reconnaissance.

viva la vidaAlors en conclusion, faire table rase de son passé, de ce qui est la source de notre angoisse et provoque notre anxiété,  est essentielle (Cf Fleurs de Bach). Cela nous permettra de retrouver un esprit suffisamment clair,  afin d’affronter le quotidien et prendre ses responsabilités pour rester efficace.

Il est bien rare que le cœur mente ; mais on n’aime pas à l’écouter.

 Diderot