Le lilas, ses bienfaits encore trop méconnus de tous

lilasLE LILAS

Nom Botanique : Syringa vulgaris

 Famille : Oleaceae

Bourgeon qui est-il en gemmothérapie ?

C’est un arbuste qui mesure approximativement 2 mètres de haut, il est cultivé à titre d’ornement et il pousse en Perse, ou il trouve ses origines. Il est auréolé de fleurs blanches et violettes en grappes terminales très fournies.Il fleurit d’avril  au mois de mai.

 La petite histoire :

Le premier Lilas introduit en France le fut en 1597. Originaire de perse,  son nom  véritable est conservé presque en totalité : Lilak.

On l’utilise au moyen âge pour faire des infusions contre les rhumatismes.

Dans l’Antiquité ses fleurs étaient macérées dans l’huile d’olive et son liniment* permettait de masser les athlètes avec celle-ci

lilas 1Le Bourgeon :

On utilise le bourgeon en gemmothérapie, il se révèle avoir une action  importante sur l’appareil cardio-vasculaire.

Les thérapies traditionnelles n’ont aucune connaissance de ses propriétés anti rhumatismales.

Son macérât fluidifie le sang et permet d’avoir une action sur les atteintes coronariennes,  plus particulièrement, en ce qui  concerne les spasmes responsables  de l’infarctus. Il contribue à désobstruer les artères. C’est un draineur du cœur qui combat les spasmes cardiaques.

*Liniment : préparation liquide appliquée sur la peau en onction ou en friction, et destinéeà calmer la douleur.

Sources (Larousse des plantes médicinales et R.Halfon « La gemmothérapie »)

L’Olivier, l’arbre de la diversité naturelle

olivier arbreL’Olivier et ses différents bienfaits

Nom Botanique : Olea Europea

C’est un arbre  à feuille persistante, le tronc est plutôt de couleur grisâtre, ses fleurs sont petites blanches verdâtre en grappes et à fruits ovoïdes, dès le leur maturité atteintes ces fruits deviennent noirs.

Il pousse dans le bassin méditerranéen, à l’état sauvage, mais cultivée dans les pays d’Amérique qui présentent le même climat. Les fruits de récolte à la fin de l’été, les feuilles toute l’année.

Les parties utilisées aujourd’hui sont  ses feuilles, son bois,  ses fruits pour l’huile d’olive, et les bourgeons.

bouteille huile d'oliveLa petite histoire :

c’est plutôt en Crête qu’on a utilisé et domestiqué l’olivier. On employait les feuilles pour désinfecter les blessures.

L’olivier représente plusieurs symboliques, la branche d’olivier est associée à la paix, et à  la victoire pour les vainqueurs de jeux olympiques en Grèce (couronne de feuilles). Le rameau d’olivier est présent sur le drapeau de l’ONU.

En florathérapie, (fleurs de Bach) le docteur Bach cet élixir lutte contre l’épuisement physique et psychique, suite à une longue maladie, ou à des efforts prolongés dans le temps.

Les feuilles font diminuer la tension artérielle, et améliorent la circulation, elles réduisent aussi le taux de glucose, dans le sang et sont conseillées aux diabétiques.

olive en feuille 1En gemmothérapie, on va utiliser les jeunes pousses et faire des macérats.

Ils  vont agir sur la circulation cérébrale, utile pour lutter contre le vieillissement cérébral. En effet en  macérât,  l’olivier diminue le taux de cholestérol dans le sang et se reconnait par  une action sensible sur l’hypertension.

En conclusion, l’olivier est un arbre dont les diverses qualités ont permis avec son bois de construire et de se chauffer, avec son macérât de soulager ou diminuer  certains maux,   avec ses feuilles de soigner, et avec  ses fruits, sous leur forme original ou réduit sous forme d’huile, nous  alimenter et entretenir notre santé..

Sources (Les plantes médicinales et la Gémmothérapie  Dr Halfon)