Conseils naturels pour les piqures de moustiques et d’insectes en général

moustiques 2Recettes naturelles pour les piqures d’insectes !!!

Un mélange actif contre les piqures de moustiques :

10 gouttes d’huiles essentielles de citronnelle de Java (cymbopogon nardus)

10 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat (géranium asperum)

10 gouttes d’huile essentielles d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citrioda)

10 gouttes d’huile essentielles de Palmarosa (cympobogon martinii)

360 gouttes d’huile végétale d’Argan

Appliquer ce mélange comme répulsif, à renouveler toutes les 2 heures.

 

Appliquer ce mélange  pour traiter après la piqure.

 

10 ml de vinaigre de cidre ou vinaigre blanc

5 gouttes d’huile essentielle de camomille Noble (Chamaemelum nobilis)

5 gouttes de lavande Aspic (lavandula spica)

Appliquer le mélange directement sur la piqure d’insecte.

 

Précautions : l’huile de lavande Aspic est déconseillée aux enfants de –  7 ans et à la femme enceinte et allaitante.

 

Pour calmer les démangeaisons:moustiques1

Plantain (Plantago major) 2 g par tasse.

Appliquer l’infusion en compresse posée directement sur la piqure.

 

Si la piqure devient rouge et gonflée :

Appliquer 2 gouttes de lavande vraie diluées dans une noisette de crème au calendula, sur les zones piquées.

Pour les enfants,  il est conseillé d’appliquer de l’hydrolat de camomille noble, son effet sera calmant, anti parasitaire, si la piqure a provoqué un stress important.

Il est recommandé de consulter un professionnel, car  la plupart des huiles essentielles sont interdites au enfants  de  – 7 ans.

Remarques : Pour éviter les allergies à certains principes actifs contenues dans les huiles essentielles citées ci-dessus, il est recommandé de tester les préparations dans le repli du bras. Si aucune réaction ne se manifeste dans les heures suivant l’application, l’utilisation du mélange d’huile peut se faire sans risque.


ATTENTION: ces recettes ne remplacent  pas une  consultation chez  un professionnel.


Sources ( Larousse des plantes médicinales et PL et BE)

Les piqures d’insectes

Comment soulager les piqures d’insectes ?

frelon vertfrelons La version de gauche ne vous piquera pas, mais celle de droite,  le fera sans remords !!

Ces piqures en effet,  peuvent être de différents insectes, taon, araignées guêpes, frelons, moustiques…La plupart d’entre elles ,sont sans grande gravité, mais les démangeaisons qu’elles entrainent,  le sont.
Elles peuvent s’étendre sur plusieurs jours, se réactivent,  laissant des traces, quelques cicatrices, selon votre sensibilité.
Ce qui est  important, c’est de ne pas se gratter. Il est vrai que cela soulage sur l’instant, mais la réaction cutanée s’en trouve plus intense et plus enflée, et surtout cela   accroit le risque d’infection.
Dans un premier temps, il vaut mieux bien nettoyer, avec du savon et de l’eau, ensuite retirer le dard, puis apaiser la piqure avec une solution que vous pouvez faire vous-même.
Vous pouvez utiliser une teinture mère de calendula ou de millepertuis pour leur action anti inflammatoire.
Ces plantes auront un effet anesthésiant sur les zones irritées et enflammées.
Comment les confectionner ?

C’est simple : dans un petit récipient, mettre une cuillère à café d’huile végétale de votre choix, ajouter 5 à 6 gouttes de calendula ou de millepertuis. Vous pouvez vous les procurer en pharmacie, ou bien vous pouvez aussi choisir un macérât glycériné et mélanger le tout.
Masser la partie irritée de la piqure plusieurs fois par jour jusqu’à ce que l’irritation cutanée se calme.
Précaution à prendre : le millepertuis est photosensibilisant, évitez de vous exposer au soleil.
Préférez dans ce cas, l’utilisation du calendula.

moustiquesA savoir : le moustique tigre, porteur de la dengue ou du Chikungunya, pique sur les jambes, si une fièvre apparaissait lors d’une piqure, consulter un médecin.

Source ( Plante et santé)