La détox, l’associée du printemps!!

Le renouveau de la Nature

C’est l’appel du soleil et du renouveau de la nature qui nous motive pour assouvir notre besoin de  sentir les premiers rayons du soleil, sur notre peau, et ainsi commencer à faire le plein de vitamines.

Après cela, prendre conscience de notre  corps, se refaire une santé, devient une nécessité : faire peau neuve !

Nous avons tendance à prendre du poids durant les mois d’hiver, nous hibernons pareil aux animaux,  notre métabolisme tourne également au ralenti, tout en étant obligé de continuer à détoxifier.

Notre activité physique étant moins intense, les kilos en trop s’installent. Cette alimentation plus riche nous permet pourtant  de réguler la température de notre corps (37°), afin de faire face au froid hivernal.

C’est par le stress de la vie moderne, une alimentation moins adaptée, un air pollué, et notre eau traitée d’innombrables fois, que les pathologies transformées par ces facteurs environnementaux, apparaissent et bloquent nos fonctions éliminatoires.

Pour offrir un nettoyage efficace à notre organisme,  dans un premier temps : il faut envisager de  drainer, harmoniser l’alimentation ; dans un deuxième temps dissocier les aliments, ou envisager   une mono diète,  ou bien encore, dans un troisième temps  pour les plus entreprenants,  entamer un  jeûne.

Les organes principaux et acteurs de ces éliminations sont représentés par le foie, les reins et l’ensemble du système digestif. Il s’agit tout d’abord d’alléger considérablement la digestion en dissociant les aliments. Pour éviter les carences et vous épauler dans votre cure ou votre diète, il est conseillé d’être  accompagné par un praticien de santé.

La mono diète (un seul aliment, avec hydratation) reste un bon compromis entre le jeune  et la diète, en définissant sa durée dès le départ et en l’adaptant à la saison.

Le jeûne est devenu plus populaire aujourd’hui. Cependant tout le monde, n’est pas apte à engager ce genre de cure.** Il faut impérativement un accompagnement pour une préparation progressive et sa  durée se définit selon les facteurs de santé de chacun. La reprise alimentaire se fera tout aussi graduellement.

Les sources toxiques environnementales sont la cause de la multiplication des pathologies graves, neurovégétatives, et même d’instabilités psychiques. Chacun d’entre nous, veut prendre soin de sa santé, mais le  sens de tout cela, mène inévitablement à l’origine des éléments –«  l’eau, la  terre, et l’air » – constituant notre environnement. Aujourd’hui, la prise de conscience se doit d’être collective pour soigner la Terre, et éviter les dérives, afin que le corps humain puisse se préserver.

**Déconseillé pour les personnes ayant: Hyperthyroïdie, carences,  stimulateur cardiaque, manque de confiance en soi, maladie hépatorénales, organes greffés, épilepsie.

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

Important :

Ces informations sont dispensées à titre indicatif, et  ne se substituent pas à une consultation chez un praticien de santé ou thérapeute,

(Source « Bio-infos », « L’homme empoisonné » D.Kieffer)

Les causes possibles du surpoids

D’où viennent nos kilos en trop ??

AMAIGRISSEMENT HUMORISTIQUEIl est très facile de constater que les kilos en trop ne sont pas les mêmes pour tout le monde.
Pour certains, on parlera de poignées d’amour, pour d’autres on qualifiera cette partie de notre anatomie, de gros bidon, et chez la femme, on parlera plutôt de la culotte de cheval, d’un ventre disgracieux et qui ne fait pas parti du standard imposé dans notre siècle !!

Balivernes…!!!La première chose à faire c’est de déterminer l’origine de ce surpoids… quelque soit le nom que vous lui donnez!!!

D’où peuvent venir ces kilos ?
un trop plein d’émotion ?
Un trop vide de soi et d’affection ?
Un stress récurrent et indéterminé ?
Des situations que l’on ne peut plus gérer ?
D’une grossesse ?
Le travail ? ou un environnent familial déstabilisant?
Peut être  la ménopause ?
Ou encore le temps qui passe ? Les peurs ??? Une dépression?

Tout d’abord, lorsque qu’on prend du poids, il est judicieux de consulter un médecin dans un premier temps, pour écarter, toute naissance de diabète ou autres troubles métaboliques.
Ensuite, il est indispensable de déterminer votre profil. Votre thérapeute vous aidera à le faire.
Si vous manquez d’énergie et de vitalité, vous avez certainement un métabolisme lent. On envisagera alors une cure de revitalisation, puis ensuite l’harmonisation de l’alimentation et un travail plus en détail sur le surpoids.
Soit vous êtes un bon vivant, vous aimez la convivialité et la bonne chair, il vous suffira de moduler votre appétit et de stimuler l’élimination.
SI vous êtes terriblement stressé, il vous suffira d’éviter la fréquence des écarts alimentaires, de réguler votre appétit, de stimuler les organes d’élimination, d’inclure une activité physique à vos journées.
Pensez à revitaliser votre corps avant de drainer.
Envisager un drainage aux plantes sur un organisme fatigué sera un échec. Il faut avoir la vitalité suffisante pour supporter un régime.
Le point essentiel est de respecter votre organisme en ne lui imposant pas, ce qui vous affaiblira.
C’est en accord avec vous-même, selon vos gouts, vos objectifs et vos  possibilités que vous pourrez envisager une perte de poids durable.