A propos de la 39 ème fleurs de Bach…

rescue 1On l’appelle le remède de secours, RESCUE.

Il est dit que c’est grâce à lui, que le Docteur Bach a sauvé la vie d’un pêcheur en 1930.

Rappel sur le docteur Edward BACH

C’est la compassion pour les autres et la compréhension de leurs peines qui poussent le Dr Bach dans une quête impossible appelée bonheur.

En 1913, le docteur Bach est un médecin urgentiste dans un centre Hospitalier universitaire, et occupera ensuite une fonction de chirurgien. Il  abandonne ce poste plus tard, en raison d’un problème de santé. Dès qu’il guérit il s’installe en cabinet et constate son manque de satisfaction face au traitement classique de la médecine.

 Dr-Bach-et-les-Fleurs-de-BachConcernant la guérison des patients, il remarque que leur santé malgré cela, n’est pas stable, les maladies chroniques ne profitent d’aucune forme de  traitement. Il note que  la médecine moderne échoue et que  la chirurgie améliore ou pallie à la souffrance.

Il se rend compte que les médecins ont  trop peu l’occasion d’observer leur malade, trop concentrés sur l’état physique pour penser à l’aspect humain. Ils oublient que chaque individu  est fait sur un modèle différent de son voisin. Ils ne tiennent pas compte  de la personnalité de l’être humain.

Le Dr Bach est convaincu qu’il néglige les symptômes les plus importants que présentent ses malades. Il va commencer à chercher d’autres modes de guérison, et il s’intéressera à l’immunologie. Il va accepter un poste de bactériologiste pour trouver les réponses qu’il cherche. Il découvre que certains germes ont une relation avec certains maux constatés chez les patients. Il obtient des résultats très encourageants, en créant les sept nos-odes homéopathiques liées étroitement aux états émotionnels.

En 1933,  le Dr Bach crée le remède  de secours, mélange de 5 fleurs, pour les personnes  victimes de choc violent, quel que soit la nature de leur traumatisme.

fleur-de-bach1En 1934, il s’installe à Softwell, tout près d’Oxford qui deviendra le Bach center, il sera secondé dans ses travaux par Nora Weeks et Il isolera avant sa mort en 1936,  38 fleurs de Bach avec Rescue Remedy.

Ce remède de secours « Rescue » permet  de  retrouver le calme dans une situation stressante ou de détresse tout simplement et  agit sur toutes les personnalités.

Le docteur Bach a été visionnaire  puisqu’il a détecté cinq réflexes, créant l’état de stress chez un être humain

Le 1er sera l’évanouissement, puis une réaction de panique, des impulsions d’actions exagérées, la peur de perdre le contrôle, (exemple tremblements, bégaiements, ou perte de parole) ou le refus de d’état de choc.

Chacune de ces réactions correspond à une fleur contenue dans  RESCUE.

Dans une situation d’urgence RESCUE va stabiliser l’état  émotionnel, et donner une détente psychologique pour ensuite permettre de recevoir les soins qui s’imposent. On va parler de choc et de situation d’urgence quand notre système énergétique est déstabilisé. Le choc sera différent selon les individus, on remarquera pour certains,  que ce sera d’apprendre une mauvaise nouvelle, pour d’autres le simple fait de recevoir le courrier chaque jour et d’ouvrir leur enveloppe, pour d’autres encore l’annonce d’un décès,  ou une visite chez le dentiste, ou bien  une mauvaise chute etc…

On utilise Rescue de différentes façons. Soit en pommade, pour les petits traumatismes de la vie de tous les jours, comme les coupures, brulures, ou entorses…. Ou en gouttes et pulvérisations.

On  peut prendre RESCUE aussi dans ce genre de situations perturbantes :

Disputes conjugales, un entretien d’embauche, une intervention en public, un événement désagréable survenu, un infarctus, dans un cadre de travail stressant, crise de panique…. Il évite les douleurs de règles, ou les douleurs  dues  aux calculs vésiculaires, en cas d’absence mentales, en cas de  migraines, si on le prend lorsque la crise est en préparation.

Rescue est composé de 5 fleurs de Bach. Ce remède d’urgence s’utilise en appoint donc ponctuellement.

Tout le monde peut prendre RESCUE.

(Sources « Les découvertes médicales d’Edward Bach, médecin, M. Scheffer, Quintessences Florales du Dr Edward Bach )

ATTENTION : Rescue ne remplace  pas les soins médicaux

Les thérapies Naturelles

flacon de lavandeLes thérapies dites naturelles, sont nombreuses.

Elles ont les mêmes  caractéristiques, elles s’appuient sur des méthodes simples et proches de notre nature ou de notre environnement.
L’Aromathérapie par exemple s’apparente à la thérapie par les parfums, c’est à dire l’emploie des huiles essentielles.
La Phytothérapie est définie comme l’utilisation thérapeutique des bienfaits des plantes aromatiques.

fleurs-bach
Les fleurs de Bach, elles s’inspirent d’élixirs floraux chargés d’harmoniser nos états émotionnels et créer l’accord de notre esprit avec notre corps
Les thérapies manuelles, tels que les différents massages viennent compléter ces méthodes variées. Par exemple le massages aux huiles essentielles relaxant, pour une meilleure détente, et plus de bien-être. Puis la réflexologie plantaire, qui va permettre de se défaire des tensions accumulées en fin de journée, ou bien dynamiser le début de matinée. Ces thérapies manuelles dites douces sont complémentaires à toutes celles que le patient apportera pour son mieux être. Il s’agit de stimuler, ou détendre, tous les organes, et les systèmes les composants.
Pour apporter le « Bien être en complément d’une éducation en hygiène de vie, ces thérapies naturelles seront essentiellement dispensées pour soulager les méfaits du stress, rechercher le confort du « Mieux être et bien vivre » toujours dans l’objectif d’une bonne vitalité, dans la recherche ou dans le but de préserver la santé.
Important : ces thérapies ne substituent pas à des traitements médicaux

Comment accepter son corps?

« Si vos paroles envoient une lumière sur ceux qui vous entourent, vous n’aurez pas à marcher dans l’obscurité »   (Masaru Emoto).            

IMAGE 1Accepter notre corps…..

Pensez-vous qu’il n’y a que la beauté intérieure qui  compte ??? Je ne pense pas que cela fasse  l’unanimité, mais cela crée tout de même quelques doutes…. !!!!

Il existe un sacré décalage entre l’image que l’on voit de soi dans un miroir ou en photo, l’apparence qu’on imagine renvoyer et ce que l’on expose vraiment de nous.

On ne voit pas uniquement une image de soi dans le miroir, bienheureusement,  mais si nous écoutons nos émotions nous pouvons nous aider à être en accord avec nous-même (utilisation d’élixirs floraux).

Les complexes que nous avons sont souvent une expression  de la souffrance qui peut être  à l’origine de frustrations, de culpabilités, de secrets. On base alors tout sur son physique et la façon de paraitre pour faire bonne figure.

 Prendre conscience de la réalité,   se libérer de ses souffrances et se défaire de ce masque d’apparences entraîne une stabilité émotionnelle, qui évite de reporter le tout sur un défaut physique.

IMAGE FEMME FORTENos défauts sont notre histoire physique et reflètent notre identité.  Le rôle sécurisant des parents et leur regard porté sur nous, alimente l’image que nous avons de nous-même.  Ensuite,  accepter d’être différent en grandissant c’est aller à la rencontre de son identité.

 « Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beaux en eux »  Audrey Hepburn.

Les défauts physiques des autres, on ne s’y arrête pas, il faut donc considérer que les autres pensent la même chose des nôtres. Nous sommes faits d’imperfection (à l’adolescence des boutons,  ou bien  après une grossesse…surpoids, et mal être) que nous avons du mal à évaluer, et pour se libérer de tout, il semble important de se restaurer soi-même.  (cf : Fleurs de Bach).

Nous ne sommes pas parfaits mais peut être pouvons-nous briller dans notre façon d’être fragile ?

Retrouver l’estime que l’on a de soi, en éliminant l’idée du jugement que l’autre a de nous est un premier pas vers l’assurance  de soi ou de son intuition propre. Ne pas laisser les autres définir qui l’on est, est  important. Cela souligne la force de ne pas  être influençable, dans notre comportement, nos pensées, nos agissements. Être heureux et soi-même ne dépend que de soi.

IMAGE CHATL’apparence est la première information que l’on donne de nous aux autres, si nous la délaissons, la négligeons, cela signifie que nous ne nous acceptons pas, tel que notre corps nous reflète. Et si nous nous comparons aux autres, ou nous nous mesurons à certaines règles pré établies par la société, nous entretenons cette insatisfaction.

Alors laissons place à la joie de vivre et d’être nous-même et de relativiser nos défauts. Ne vous sentez pas victimes du monde extérieur.et ne laissez pas la critique physique être le maître de la « NORME » Ne pas trahir nos propres valeurs et nos talents c’est être soi.

Nous pouvons faire l’éloge de l’imperfection faites au cours des siècles passés, et nous nous rendrons compte que les « Normes telles que la société les définit » sont aussi futiles et changeantes selon ou l’on se situe (pays et régions). Prendre conscience de ce qui nous entoure  c’est considérer qu’une imperfection peut devenir l’atout, et l’aboutissement  de l’acceptation de ce que nous sommes.

Remarque : les élixirs floraux mentionnés dans cet article sont à prendre uniquement sur les conseils d’un professionnel.

« La dame de onze heures »

Star of Bethléem «  La fleur du Réconfort » ou « La dame de onze heures »

la dame de onze heuresUtiliser les fleurs de Bach, ce n’est pas seulement prendre des élixirs floraux pour tel ou tel état émotionnel se révélant négatifs ou positifs, mais cela  correspond à une approche différente du sens de la vie.

Edward Bach décrit cette  thérapie, comme étant à la dimension humaine. Les idées qu’il révèle sont porteuses pour le thérapeute du futur de plusieurs objectifs.

Dans un premier temps, aider son patient ou consultant,  à mieux se connaitre, en lui faisant part de ses attitudes négatives et déterminer avec lui, ce qui a déclenché ses conflits intérieurs.

Et ensuite fournir les conseils, qui pourront apporter à son corps et à son esprit l’apaisement, l’harmonie, et la paix.

En somme, c’est une méthode, qui nous fait évoluer dans la simplicité.

Quand on parle du chemin de notre vie, c’est celui que nous parcourons chaque jour, que nous construisons d’après nos désirs notre instinct, nos idéaux, nos préférences, nos aversions.

 Sur ce chemin tout simple, il y aura des choix à faire, des accidents de la vie, qui vont venir perturber notre nature, notre harmonie, notre personnalité.

Donc, si l’on raisonne clairement, les choses importantes sont simples, tel que le chemin que vous choisissez, il représente alors votre harmonie, et  toutes les choses secondaires, vous compliquent la vie (accident de vie et stress de la vie,). A partir du moment, ou nous avons compris comment tout cela fonctionne, nous pouvons faire la différence, entre nos désirs profonds, et nos perturbations secondaires. Cela représente un grand pas vers la compréhension et la connaissance de soi.

Quand nous avons conscience de ce que nous recherchons vraiment, nous sommes sur une voie qui nous amènera à l’harmonie. Pour  la plupart d’entre nous, la recherche essentielle  c’est le bonheur. Ce bonheur, nous le définissons souvent  par le Bien être, la nature,  la mesure de notre santé, le partage, l’harmonie familiale, l’harmonie professionnelle. Tout cela mis bout à bout crée l’unité de notre nature.

Quand notre unité est perturbée  que ce soit dans l’enfance ou plus tard au cours de la vie, ce qui nous manque c’est le réconfort. Pour cela, le docteur Bach a pensé à nous en créant une fleur de Bach qu’il a appelé, Star of Bethléem, ou bien la « Dame de onze heures ».

L’état négatif de star of Bethléem est défini par le refus de la personnalité d’accepter les émotions, et de ne plus contribuer à la vie.

ifleur de bach flaconComment la définir ? Tout choc émotionnel laisse une trace, une emprunte en nous. Que ce soit dans les  décennies, mois ou années antérieures ou ultérieures. Cette emprunte reste et demeure, tant qu’il n’y a pas eu consolation.

Star of Bethléem apaise la douleur et ramène à la vie réelle les personnes en état de choc récent ou ancien.

Etre inconsolable, déstabilisé par une mauvaise nouvelle, ne pas aimer  se rappeler des discussions vexantes, faire  le même cauchemar tout le temps et bien d’autres, sont des réactions de blocage que Le Dr Bach défini comme étant celles ou Star of Bethléem peut apporter un réconfort.

Le potentiel positif de star of Bethléem, se déterminera dans l’adaptation aux situations non connues et connues, à  la  bonne maitrise de nos émotions, pouvoir les utiliser pour son développement personnel, et à son tour consoler les autres.