Précautions d’utilisation des huiles essentielles

Précautions à prendre concernant les huiles essentielles en général

  • Les huiles essentielles doivent toujours être diluées avec une huile végétale. (huile d’Arnica, huile d’amande douce, huile de Jojoba, huile de noyau d’abricot, huile de noisettes, huile de germe de Blé, toutes ne sont pas adaptées aux enfants.
  • Les huiles essentielles peuvent être mélangées à l’eau à l’aide d’un dispersant.
  • Préférer l’huile végétale d’amande douce pour les enfants, et l’huile de Jojoba.
  • Déconseillées aux personnes allergiques aux essences d’agrumes et aux plantes en général
  • Les huiles essentielles ne doivent pas être ingérées, ou si elles le sont, uniquement sur les conseils d’un thérapeute.
  • Elles ne doivent pas être administrées aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Elles sont interdites  pour certaines d’entre elles,  aux  enfants allant  de moins 3 mois, moins de 2 ans,  moins de 6 ans, moins de 12 ans. Certaines de ces huiles sont neurotoxiques.
  • Elles seront conseillées  par un  thérapeute uniquement
  • Les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes prenant des médicaments anti coagulants, atteintes d’insuffisance rénale, d’insuffisance hépatique, de maladie cardiaque, de coliques néphrétiques, de maladies du sang, épileptiques ou atteintes de certaines maladies auto immunes.
  • Faire un test de tolérance, dans le pli du bras, (même test pour l’enfant et l’adulte) en posant une goutte d’une huile essentielle diluée avec une huile végétale, avant chaque utilisation d’une nouvelle composition aromatique préconisée.
  • Respecter les dosages conseillés, ne pas sur-doser les préparations.
  • Acheter ces huiles en magasin bio, pharmacie ou parapharmacie, veillez à ce qu’elles soient chémotypées (composition de ses principes actifs, carte d’identité de l’huile essentielle) 100% naturelles, et bio
  • Les conserver dans un placard, hors de portée des jeunes enfants, à l’abri de la lumière, à l’abri de grosses chaleurs.
  • Les huiles essentielles se conservent bien entre 5°et 35°.
  • L’huile essentielle de Gaulthérie odorante est déconseillée aux personnes allergiques à l’aspirine
  • l’huile essentielle de Menthe poivrée est déconseillée aux personnes cardiaques
  • Les huiles essentielles d’agrumes sont déconseillées aux personnes allergiques aux essences d’agrumes.
  • Le flacon de présentation d’une huile essentielle doit être en verre teinté.

Comment bien préparer son coucher, pour un sommeil serein.

rituels 1Pour que le coucher reste un rituel que vous aimez, il est possible d’introduire, une fin de soirée, que l’on qualifierait d’espace-temps intime, ludique et créatif.

Explication : la fin de soirée se situe juste avant la préparation au coucher et l’introduction au sommeil. Pour optimiser tout cela,  prenons les choses dans l’ordre.

Fin de soirée :

  • la lecture d’un bon livre peut s’envisager, ou bien une promenade (été) qui va relaxer, évacuer les tensions de la journée.
  • Échanger avec ses amis ou sa famille, en prenant soins d’éviter les discussions conflictuelles, et que ce moment reste un temps de partage, et     soit propice à un bon sommeil.
  • ecouter de la musiqueEcouter de la musique, stimulante du rêve et de l’imagination.
  • Faire de la relaxation, ou bien des séances de respiration.
  • Échanger des massages, entre amis, parents ou enfants.
  • Consacrer un moment ludique  à ses enfants.
  • Se donner le temps de la créativité dans la musique, la peinture, l’écriture, sculpture, poterie, dessin, danse…
  • Tenir son journal intime tous les soirs pour l’adulte comme pour l’adolescent.
  • Ou bien sélectionner un bon programme TV, peu stressant.

Voici un coucher favorisant l’harmonie.

  • Se brosser  les dents,
  • se brosser les dents 1Bien aérer sa chambre, sa température doit être modérée et non surchauffée,
  • Diffuser des huiles essentielles d’ambiance ou d’introduction au sommeil
  • Rehausser le pied du lit pour un meilleur retour veineux.
  • S’habiller légèrement pour le sommeil,
  • Mettre une bouillotte sur le ventre et sur le foie en hiver
  • La tête du lit doit être orientée au Nord
  • Eviter les nuisances électromagnétiques (câblage électriques dans la chambre, tv, Portable etc)

Soyez attentif au passage du sommeil se caractérisant par la  lourdeur des paupières et  les bâillements.

  • SommeilPrendre la position rituelle d’endormissement
  • avoir les objets familiers que l’on aime autour de soi,
  • faire les derniers gestes  de  journée
  • N’oubliez pas  de programmer votre réveil
  • Fermer les yeux dans un contexte positif et abandonnez-vous au sommeil en toute confiance, lâchez prise.