Les plantes pour la toux

Les plantes qui calment la toux.

Il existe plusieurs types de toux:  grasse, sèche, ou irritative. Comment s’en défaire ?

La toux est un processus nous permettant de nous alléger de nos mucosités. Comment la calmer ?

La toux peut représenter chez certaines personnes un phénomène qui n’en finit plus, peut-être même allant jusqu’à provoquer des nausées. Ses désagréments sont à soulager le plus rapidement possible. Elle s’accompagne de spasmes, d’inflammations, et de mucosités* dites encombrantes.

Quelle  que soit la toux, il est impératif que votre médecin pose son diagnostic pour être sûr qu’il  ne s’agisse  de rien de grave.

Par la suite,  il est possible d’utiliser des plantes pour soulager la toux.

 La plupart des pastilles, ou sirop achetés en pharmacie en sont composés.

Ce qui suit est  un composé de plantes pour tous types de toux. En voici les principales propriétés et fonctions :

L’aunée (Inula hélénium) qui  a des propriétés idéales  pour les problèmes respiratoires. Elle est anti virale, et anti infectieuse, apaise les spasmes, et aide à l’évacuation des mucosités. Elle agit dans l’équilibre de la flore intestinale et soutient l’immunité.

Le thym (thymus vulgaris) il fluidifie les sécrétions,  agit contre la toux, et combat l’inflammation. Il  est anti septique et anti viral. Il s’utilise aussi pendant la période virale, pour les grippes ou rhume.

Le bouillon blanc (Verbascum Thapsus) : c’est une Plante pectorale* pour les affections respiratoires.

La réglisse (Glycyrizza glabra) : elle est  tonique  pour le système nerveux. Elle calme l’inflammation et donne un gout agréable à ce mélange de  plantes.

La mauve (Malva Sylvestris) : elle adoucit la gorge et la trachée, et composée de mucilages* apaisants.

Le plantain (plantago major) : combat l’inflammation, et les réactions allergiques.

La sauge (Salvia officinalis) : lutte contre les virus et les bactéries, et réduit  l’inflammation. (Infusion à consulter dans les carnets de

* Mucosités : substances visqueuses,  constituées essentiellement de mucus*, associées à des cellules mortes , parasites, microbes.

* Plantes pectorales : qui est propre à soigner les affections des voies respiratoires, notamment la toux.)

*Mucilage : Substance particulièrement répandue dans les racines de guimauve et les graines de lin, les lichens et les algues, qui se gonfle au contact de l’eau sans s’y dissoudre mais en formant une matière visqueuse, comparable à la gomme, et dont les propriétés épaississantes la font utiliser en médecine.

Sources ( CNRTL et Plantes et Bien être)

Respirer l’équilibre mentale et physique

STRESS RELAX

Dès la naissance lorsque que nous sommes bébé notre respiration est naturelle, automatique et complète. Nous avons tendance à ignorer qu’elle constitue la liaison entre le corps et l’esprit. Malheureusement, les accidents de la vie, le stress, notre comportement en altère le fonctionnement.
Nous possédons tous le souffle et en utilisant cet outil, il est possible de soulager, la panique, la douleur, de reprendre son calme, mais nous ne savons pas comment l’utiliser au mieux, pour favoriser notre santé. Pourtant il suffit de quelques exercices de respiration, adaptés à l’individu, pour améliorer quelques facteurs fondamentaux..
Par exemple : faciliter le sommeil, lutter contre la fatigue, gérer ses émotions, développer la voix, tout cela en pratiquant la respiration contrôlée.
La respiration est l’élément fondamental de la santé physique et mentale. Son chef d’orchestre est notre diaphragme. C’est un muscle essentiel et indispensable à la respiration. Il ressemble à une coupole, qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Sa contraction permet l’entrée d’air dans les voies respiratoires, son relâchement l’expiration passive.
La façon la plus courante de se calmer est d’apprendre à faire de grandes respirations. C’est-à-dire prendre conscience que l’on respire et apprendre le contrôle de cette respiration. Tout cela a un effet bénéfique sur votre bien être. Cela entraine une baisse de la tension artérielle et un apaisement de l’anxiété. L’apprentissage de la respiration permet de diminuer le stress avant les examens, ainsi que les signes d’une dépression. Si la respiration est bien contrôlée, elle vous induira dans un état de relaxation.

bien être 1
Durant ces dernières 24 heures vous avez inspiré et expiré au moins 20 000 fois. En apprenant à respirer, vous améliorez votre qualité de vie. Quelques souffles bien adaptés deviendront votre expression du bien être, de la paix et la santé.