Ces émotions si difficiles à gérer quand elles se manifestent !!

 » Il faut harmoniser la voix de la raison avec celle du cœur » Paul Coelho

emotionDéfinissons étymologiquement le mot «  émotion » :

  • du latin emovere, (émouvoir) mais dans le sens de déranger ou bien bouleverser, impliquant une perturbation de notre vie, pouvant provoquer un stress, nocif pour la santé.

Sans crier gare, nos émotions viennent et déferlent dans une énergie qui nous bouleversent jusqu’au plus profond de nous-même.

La liberté que nous pouvons nous accorder, c’est de savoir les gérer tout en les prenant en compte, sans débordements. En effet qu’elles soient positives ou négatives ces émotions font parties de nous.

Ces énergies, car on les appelle ainsi, se manifestent  de façon très subites, elles nous échappent comme elles échappent d’ailleurs à notre raison, et à notre logique.

Elles nous bousculent, avec cela  jouent avec notre cœur et  notre âme. peur

Ces émotions dites incontrôlables,  dans leurs aspect négatifs, se définissent comme telles :   culpabilité,  colère, haine,   peur, désespoir,  ou bien encore jalousie, ou se transforment en un sentiment d’abattement ou de manque d’énergie.

Dans l’aspect positif de ces émotions, que l’on a du mal à canaliser ou à apprivoiser, on retrouve, la joie,  l’amour que l’on porte  à une personne, la naissance d’un enfant, les plaisirs partagées en famille, l’admiration que l’on porte à ses proches, les évènements extérieurs, tels que les réussites professionnelles, scolaires,  etc.

 Et tous ces petits bonheurs sont aussi la  source d’émotions peu gérées !!

joieIl existe quelques moyens pour remédier ou éviter de se  laisser déborder par ces sentiments troublants :

  • Se dépenser physiquement est la solution à mettre en pratique, elle permet de laisser vagabonder son esprit, de réfléchir et canaliser ces énergies positives ou négatives. A vos vélos ou autre sport pour les plus courageux ou à votre tenue de jardinage…..etc pour les plus calmes.
  • Apprendre à se détendre, un thérapeute peut vous y aider, par des techniques de respiration et de relaxation , (massage relaxant).
  • Ne pas s’endormir fâché(é) et tendu(e), cela crée des tensions musculaires et un réveil difficile.
  • En effet, ces émotions sont l’expression du ressenti de chacun. Dire, par des paroles simples et positives ce qui parait préoccupant ou stressant,  en usant de la bonne énergie. Bonne idée !!
  • Se préserver en créant son propre environnement émotionnel « Zen »
  • Ne pas se tourmenter pour ce  que d’autres diront de notre vie. Le but est de  rester soi-même et de se faire confiance.tristesse
  • Faire en sorte que des situations d’incertitudes,  deviennent des certitudes ou soient plus rassurantes.
  • Se poser les questions qui apporteront la vérité. Les non-dits, les mensonges, les conflits, seront moins déstabilisants.
  • Se dire que chaque jour, chacun d’entre  nous, fait de son mieux, à son   rythme, selon  l’énergie dont il  dispose,  pour vivre ou embellir sa vie.
  • Respecter son propre rythme et son énergie personnelle, donc prendre du temps pour soi.
  • Harmoniser son organisme par une alimentation saine et adaptée à ses besoins et se mettre à table sans être en  colère pour apprécier son repas, seul ou accompagné (e).

De ces dispositions favorables, aussi bien  physiques, alimentaires,  qu’émotionnelles, découleront très naturellement, la détente, la satisfaction, et le sentiment d’’être plus heureux.

Pour certains la stimulation de cette énergie, leur permettra de canaliser un stress positif, et leur apportera autant de détente que  de satisfaction.

Nous sommes tous très différents dans les limites de nos émotions. La  perception  de la vie, des évènements, de notre environnement,  sont distincts parfois opposées, mais demeurent  uniques pour  chacun d’entre nous.determination

Pour conclure, ces émotions qui « à leur apogée que l’on appelleraient plutôt « le chamboule tout »  sont  nécessaires pour nous faire, « nous  sentir » vivants.

Vaincre ses peurs, savoir se dépasser, tout en prenant conscience de nos propres limites, est un exercice quotidien semés d’embuches mais o combien satisfaisant et apaisant lorsqu’il est réussi.

C’est ce sentiment de sérénité  qui nous amène à  nous réaliser, et à faire nos propres choix, en respectant le sens de nos émotions et nous fait nous sentir « bien ».

Le souci officinal

souci officinal 2Que fait-on avec le  » Souci officinal « ?

Nom Botanique : calendula officinalis

Famille : Astéracées.

C’est une fleur orange vif commune dans nos jardins. Elle mesure 60 cm, et évoque la marguerite. Cette plante est très connue par la phytothérapie occidentale, et ses pétales sont très efficaces pour les inflammations et irritations  cutanées.

La cueillette des fleurs  se fait en été, et on les laisse ensuite sécher. On sépare ensuite les capitules des pétales pour confectionner différentes préparations

La petite histoire 

Le souci aux couleurs chaudes et réconfortantes était sensé abriter des esprits et favoriser la gaieté.  C’est une fleur  originaire d’Europe méridionale, et cultivée dans toutes les régions tempérées. On  retrouve  le souci sur tous types de sol. Il  pousse avec facilité et ses graines  résistent  à des froids intenses.soucis seché

Comment l’utilise-t-on et pour quoi ?

Le souci a des vertus thérapeutiques très diverses. Il est antiseptique, antibactériens, et antiviral. Il est utilisé pour activer la cicatrisation sur les capillaires (petits vaisseaux sanguins) donc très efficace en cas de coupures, de brulures, de varice, ou d’inflammations.

Il  est curatif, pour les problèmes de peau en usage externe. Son application se fait sur les coupures même, les blessures, les inflammations et les coups de soleil. Il est très efficace contre l’acné, la teigne, les érythèmes fessiers du nourrisson.

flacon de calendula officinalisEn usage interne, infusé ou en teinture, il soulagera  les problèmes d’inflammations digestives (gastrite ou ulcère). Son action est en revanche purifiante pour revivifier les fonctions  du foie et de la vésicule biliaire.

D’un point de vue gynécologique le souci apaise les règles douloureuses, et régularise le cycle. On le préfèrera infusé, en douche vaginale pour adoucir une candidose vaginale.

Et enfin pour limiter les surinfections, on ajoutera au calendula, des huiles essentielles en cas de fortes démangeaisons. (Cf se reporter aux  carnets de conseils sur le site pour les différents usages du souci, à paraître le 21/06/2016)

Sources (Larousse Plantes médicinales et Plante et B.E).

 

Le Hamburger maison

hamburger maisonUne bonne idée pour le déjeuner!!

Ingrédients:
Petits pains pour hamburger (10 à 12 petits pains) :
500g de farine type 55, (faire si vous le souhaitez la moitié en farine semi complète), 35 cl de lait, 14 gr de levure sèche de boulangerie, 2 c à soupe d’huile, 1 cuillère à café de sel, Graine de sésame ou pignon.

Pour les steaks :
1 kg de steak haché ou en parts égales porc et bœuf, Ketchup, Moutarde, 3 jaunes d’œufs, 2 tranches de pain de mie, 2 cuillères à soupe de lait, 2 échalotes, 5 brins de persil, sel, poivre

Garniture pour hamburger « maison » :

12 fines tranches de cheddar, 12 tranches de bacon, 2 Oignons frits, 2 Tomates tranchées, Laitue ciselée, cornichons
Confection de la * « sauce Cornichon » :
Mélanger 2 cuillères à soupe de vinaigre, avec 2 cuillères à soupe de miel, mélanger le tout, pendant mettre à dorer 1 oignon avec 1 peu de sucre dans une poêle, lorsque le tout est translucide et doré et fondant, réserver.
mayonnaise maisonPréparation de la  mayonnaise  » maison » :  (mayonnaise du commerce , si vous ne savez pas faire). Dans un bol mettre  un œuf, 1 cuillère à soupe de moutarde, sel, poivre du moulin, mélanger au batteur ou au fouet tout en versant en filet, l’huile de colza ou de  tournesol, jusqu’à ce que la mayonnaise grandisse et soit ferme. Réajuster l’assaisonnement. Ensuite rajouter dans la mayonnaise,  la préparation au miel et au vinaigre et quelques cornichons ou quelques câpres coupés finement.
Préparation du pain :
Mettez l’eau, le sel, l’huile, la farine et la levure dans la machine à pain et programmer la machine sur le programme pâte. Ou bien faites la même chose à la main, mélanger tous les ingrédients, et laisser gonfler environ 1h sous un torchon humide dans un endroit chaud (four ouvert à 25°)
Prendre la pâte et la déposer sur le plan de travail et faire 12 boules en les roulant afin de leur donner une forme bien arrondie et les aplatir du plat de la main. Humidifier légèrement le dessus des boules de pâtes avec de l’eau et les saupoudrer de sésame ou de pignon ou de draine de pavot. Laisser gonfler au chaud durant 1h. Cuisez 30 min au four à 180°C.
Préparation des steaks :
Émietter du pain et l’ imbiber avec les jaunes d’œufs et le lait. Hachez le persil. Ciselez les échalotes. Mélanger tous les ingrédients. Façonner la viande hachée en forme de hamburger à la main ou à l’aide d’un appareil spécialement conçu pour cela. Faire dorer les hamburgers et le bacon à la poêle et réserver au chaud.
frites maisonDressage des hamburgers :
Coupez les petits pains en deux. Garnir une moitié de pain de ketchup ou de sauce cornichon* selon votre goût. Placer la viande chaude, puis le cheddar, et continuer à superposer les ingrédients : un peu d’oignons, 2 tranches de tomates, de la laitue, 2 ou 3 tranches de cornichons, le bacon. Tapisser la seconde moitié du petit pain de mélange ketchup moutarde ou sauce cornichon et refermer le hamburger.

Hum c’est prêt ….Bon appétit !! Bonne dégustation !!!

Pour compléter le tout : Vous pouvez accompagner vos hamburgers d’une salade verte, ou de frites maison  faites au four.

( source « 750 g »)

Les migraines

Les migraines, leurs origines, leurs causes…

migrainesLes origines, et les causes  sont  multiples et  très variées.

En voici les principales :

Ces migraines peuvent être occasionnées par un d’effort visuel trop longtemps concentré, par exemple   sur un ordinateur, une  tablette ou un  portable ou après avoir fait  un gros effort physique.

Parfois  cela  peut être dû à une correction oculaire mal adaptée,  à une grippe en préparation, ou  une sinusite aggravée, un gros rhume  ou  encore des dents mal soignées.

Les facteurs peuvent être aussi alimentaires : par exemple des repas beaucoup trop riches, des allergies alimentaires.

Ou bien des éléments bien plus personnels :comme une grosse contrariété, un rythme de vie trop  intense rompu brutalement, ( des migraines de weekends appelée aussi la migraine de l’instituteur), On n’attache  trop peu d’importance à  la migraine menstruelle, pourtant elle mérite autant d’attention que les autres causes et facteurs  évoquées précédemment.

On ajoutera à cela, la migraine  d’enfermement (endroit clos, peu aéré, obscur, bas de plafond),  puis la migraine provoquée par le froid, le vent,   ou celle due à un excès de chaleur aussi, et enfin celle provoquée par  une forte contraction des muscles cervicaux  et dorsaux donc,  par un manque de détente.

Pourtant, plus couramment la plupart des  maux de tête sont passagers et  passent très rapidement.

migraines 2En revanche, les migraines  se déclenchent et s’installent  souvent durant 4h ou bien 8h ou  parfois 48 ou 72h. En plus de maux de tête violents, elles sont souvent accompagnées de troubles visuels, de nausées, de vomissements.

On les reconnait bien ces migraines, parce qu’e la douleur est localisée le plus fréquemment, vers  la  tempe (droite ou gauche), l’œil,  la mâchoire, l’oreille, et  la  nuque de ce même coté, mais , elle peut être aussi  unilatérale.

Ces migraines violentes nécessitent  de consulter un médecin très rapidement, car il existe aussi des facteurs d‘hérédité, des facteurs de pathologies non déclarée, il est important qu’un diagnostic soit posé.

On arrive maintenant à déterminer  l’origine des migraines selon leur intensité.  En effet les migraines de stress, de peur, d’angoisse, et d’anxiétés s’intensifient plus  le soir.

Leur rythme de déclenchement peut être accrue selon la période, par exemple,  durant un examen, un enjeu particulier, une surcharge de travail trop intense ou du surmenage ou être le signe précurseur d’un  d’état dépressif.

Il existe d’autres éléments influant sur le déclenchement d’une crise de migraine comme la variation hormonales  chez la femme ou bien l’arthrose cervicale déclenchant aussi des maux de tête importants.

Avez-vous trouvé la solution pour vous soulager ??

Chacun y mettra de ce qui lui procurera confort,  le plus de soulagement, c’est sûr !!

Dans un cadre plus naturel, il ne faut pas hésiter à utiliser des hydrolats de lavande vraie, mais aussi des huiles essentielles. Il est important de  se décontracter aussi, (par des techniques de respiration et relaxations appropriées). de cette façon il vous sera plus facile d’ identifier la migraine qu’elle soit de tension, de stress ou alimentaire.

Ensuite se mettre au calme, à l’abri des lumières intenses.

therapeute avec patienteMais ….. Soyons attentifs aux signes précurseurs de la migraine !!

Prévenons la  crise, donc d’essayons de la contrôler…. Comment ? C’’est vrai, cela n’a rien d’évident !!

Consulter un thérapeute qui permettra de ré-harmoniser vos émotions, votre rythme de vie, votre hygiène alimentaire, votre sommeil. Ensemble vous pourrez rechercher la cause et  les moyens  naturels pour y faire face. Vous serez conseillé pour l’emploi juste et les précautions à prendre avec  les plantes et huiles essentielles ou hydrolats.

Souvent une grosse fatigue, de l’énervement,  des sautes d’humeurs, un manque d’appétit, des crises de boulimies,  ou bien des nausées, des écœurements,  un gêne à la lumière du jour, sont des signes annonciateurs… !!! Alors soyez vigilants et écouter votre corps.

migraines 1Remarque : il est important de noter la date, le facteur déclenchant d’après vous de la crise de migraine,  la durée, la localisation, l’intensité de la crise, ces  informations seront précieuses pour votre consultation.