Un produit d’entretien naturel pour la maison

produit d'entretienComment faire son produit d’entretien maison ?

Pour éviter les produits toxiques mieux vaut se tourner vers le « fait maison ». C’est simple !

Voici les ingrédients nécessaires pour 1,5 L de produit d’entretien polyvalent :

  • 1 L d’eau
  • ½ L de vinaigre blanc
  • 2 cuillères à soupe de savon noir
  • 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (au choix ou combinées) : arbre à  thé, eucalyptus, lavande aspic, citron, pin sylvestre, menthe poivrée, cannelle…

Préparation :

Dans un bocal ou un pulvérisateur vide, mélangez le savon noir et les huiles essentielles. Ajoutez le vinaigre blanc et l’eau. Secouez vivement Votre produit est prêt !

Il ne vous reste plus qu’à en pulvériser sur les surfaces à nettoyer. Vous avez  un produit à la fois dégraissant, désodorisant, détartrant et antiseptique, et qui a l’avantage d’être inoffensif et très économique.

Il vous faudra peut-être parfois frotter davantage qu’avec un produit classique  notamment en cas de calcaire récalcitrant mais le jeu en vaut  la chandelle.

Bon nettoyage!!

 

Source ( dossier spécial PL et BE)

L’équilibre pour une bonne immunité

L’équilibre fragile de l’immunité*

La maladie qu’elle soit infectieuse, bactérienne, ou bien virale, se caractérise par une agression de microbes, favorisée par un terrain fragilisé.
Pour pouvoir s’installer et se développer la cause directe de ces offensives saisonnières est un système immunitaire* défaillant ou affaibli. La cause d’une immunité défaillante elle-même a de multiples explications.fruits et légumes d'hiver
Les carences diverses représentent l’un des facteurs qui explique ce déséquilibre de l’organisme causé, souvent par une alimentation peu diversifiée, un sommeil défaillant pouvant entrainer une fatigue physique importante, ou des situations de stress non gérées etc…
Les conditions pour maintenir une bonne immunité sont simples, il suffit de prévenir par de bonnes conditions d’hygiène de vie et stimuleront l’immunité.fruits d'hiver
On imagine cet équilibre comme très fragile et pour le stabiliser tout au long de l’hiver, on commencera par consommer des aliments riches en vitamines et minéraux : vitamines C par exemple avec des oranges, du kiwi, du cresson, du choux …, ou des aliments riches en soufre, anti infectieux tels que l’ail, l’oignon, l’échalote, les poireaux….
On privilégiera aussi les vitamines A et les minéraux tels que cuivre, sélénium et zinc et on consommera aussi des algues, des fruits de mer.
On pourra inclure des probiotiques qui donneront l’équilibre nécessaire à la flore intestinale.
Les plantes sont aussi le moyen de se préserver de ces agressions, comme l’échinacée, stimulante immunitaire ou bien encore l’éleuthérocoque plante tonique générale.
On emploie aussi la gemmothérapie* par les macérât glycérinés* de bourgeons, qui permettront à l’organisme de se régénérer ou bien de combattre les états inflammatoires. bourgeons
Les produits de la ruche nous apportent aussi la stimulation et la protection nécessaire, contre ces agressions. La gelée royale* et la propolis* entre autre sont des produits que l’on utilise pour travailler sur un terrain allergique saisonnier et pour prévenir de diverses offensives épisodiques.
Les huiles essentielles restent aussi un moyen de vous prémunir contre les périodes virales et agressives de l’hiver. Elles s’utilisent soit en inhalation (chez les enfants) ou bien par voie cutanée, olfactive, ou sublinguale sur les conseils d’un professionnel.
Il est important de consacrer du temps à des activités sportives, créatives, stimulant ainsi l’imagination, et donnant accès  au confort de l’esprit et du corps.
Cela évitera à l’organisme de se focaliser et de se fatiguer à répondre aux stress de la vie moderne, et mobiliser ainsi l’énergie vitale nécessaire pour notre résistance et notre bien-être.
Toutes ces moyens naturels, sont à prendre en considération sur le long terme.

Remarque : il est recommandé de consulter un professionnel pour mettre en place la méthode qui vous conviendra.
Rappel : Les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes,  les bébés et les enfants de – de 6 ans.

*Système immunitaire ou immunité : C’est l’ensemble des mécanismes de défense d’un organisme contre les éléments étrangers à l’organisme, en particulier les agents infectieux (virus, bactéries ou parasites
*Gemmothérapie: c’est une thérapie utilisant des bourgeons végétaux et jeunes pousses et radicelles, sous forme buvable dont le but est de réaliser un drainage profond de l’organisme et régulariser le fonctionnement des organes perturbés.
*Propolis: c’est une glu résineuse qui va servir d’enduit protecteur à la ruche. En effet ce sont les abeilles qui la fabriquent. Elles assurent ainsi l’hygiène de la ruche en faisant barrière aux bactéries, champignons, et virus variés.abeille qui butine
*Gelée royale : se présente sous la forme d’un gel épais blanc à jaunâtre, son goût est acide, doux et brûlant. Elle est fabriquée par les abeilles ouvrières pour les larves choisies dans la ruche afin de donner vie à la reine qui aura la vitalité et la résistance suffisante pour pondre durant 3 à 5 ans.
*Macérât : il suffit de hacher quelques jeunes pousses, de les mettre à macérer dans un mélange offrant le meilleur support pour une bonne qualité du végétal. Après 3 semaines, il est filtré, et dilué. On obtient alors un macérât concentré, que l’on va prendre sous forme de gouttes.

Les migraines

Les migraines, leurs origines, leurs causes…

migrainesLes origines, et les causes  sont  multiples et  très variées.

En voici les principales :

Ces migraines peuvent être occasionnées par un d’effort visuel trop longtemps concentré, par exemple   sur un ordinateur, une  tablette ou un  portable ou après avoir fait  un gros effort physique.

Parfois  cela  peut être dû à une correction oculaire mal adaptée,  à une grippe en préparation, ou  une sinusite aggravée, un gros rhume  ou  encore des dents mal soignées.

Les facteurs peuvent être aussi alimentaires : par exemple des repas beaucoup trop riches, des allergies alimentaires.

Ou bien des éléments bien plus personnels :comme une grosse contrariété, un rythme de vie trop  intense rompu brutalement, ( des migraines de weekends appelée aussi la migraine de l’instituteur), On n’attache  trop peu d’importance à  la migraine menstruelle, pourtant elle mérite autant d’attention que les autres causes et facteurs  évoquées précédemment.

On ajoutera à cela, la migraine  d’enfermement (endroit clos, peu aéré, obscur, bas de plafond),  puis la migraine provoquée par le froid, le vent,   ou celle due à un excès de chaleur aussi, et enfin celle provoquée par  une forte contraction des muscles cervicaux  et dorsaux donc,  par un manque de détente.

Pourtant, plus couramment la plupart des  maux de tête sont passagers et  passent très rapidement.

migraines 2En revanche, les migraines  se déclenchent et s’installent  souvent durant 4h ou bien 8h ou  parfois 48 ou 72h. En plus de maux de tête violents, elles sont souvent accompagnées de troubles visuels, de nausées, de vomissements.

On les reconnait bien ces migraines, parce qu’e la douleur est localisée le plus fréquemment, vers  la  tempe (droite ou gauche), l’œil,  la mâchoire, l’oreille, et  la  nuque de ce même coté, mais , elle peut être aussi  unilatérale.

Ces migraines violentes nécessitent  de consulter un médecin très rapidement, car il existe aussi des facteurs d‘hérédité, des facteurs de pathologies non déclarée, il est important qu’un diagnostic soit posé.

On arrive maintenant à déterminer  l’origine des migraines selon leur intensité.  En effet les migraines de stress, de peur, d’angoisse, et d’anxiétés s’intensifient plus  le soir.

Leur rythme de déclenchement peut être accrue selon la période, par exemple,  durant un examen, un enjeu particulier, une surcharge de travail trop intense ou du surmenage ou être le signe précurseur d’un  d’état dépressif.

Il existe d’autres éléments influant sur le déclenchement d’une crise de migraine comme la variation hormonales  chez la femme ou bien l’arthrose cervicale déclenchant aussi des maux de tête importants.

Avez-vous trouvé la solution pour vous soulager ??

Chacun y mettra de ce qui lui procurera confort,  le plus de soulagement, c’est sûr !!

Dans un cadre plus naturel, il ne faut pas hésiter à utiliser des hydrolats de lavande vraie, mais aussi des huiles essentielles. Il est important de  se décontracter aussi, (par des techniques de respiration et relaxations appropriées). de cette façon il vous sera plus facile d’ identifier la migraine qu’elle soit de tension, de stress ou alimentaire.

Ensuite se mettre au calme, à l’abri des lumières intenses.

therapeute avec patienteMais ….. Soyons attentifs aux signes précurseurs de la migraine !!

Prévenons la  crise, donc d’essayons de la contrôler…. Comment ? C’’est vrai, cela n’a rien d’évident !!

Consulter un thérapeute qui permettra de ré-harmoniser vos émotions, votre rythme de vie, votre hygiène alimentaire, votre sommeil. Ensemble vous pourrez rechercher la cause et  les moyens  naturels pour y faire face. Vous serez conseillé pour l’emploi juste et les précautions à prendre avec  les plantes et huiles essentielles ou hydrolats.

Souvent une grosse fatigue, de l’énervement,  des sautes d’humeurs, un manque d’appétit, des crises de boulimies,  ou bien des nausées, des écœurements,  un gêne à la lumière du jour, sont des signes annonciateurs… !!! Alors soyez vigilants et écouter votre corps.

migraines 1Remarque : il est important de noter la date, le facteur déclenchant d’après vous de la crise de migraine,  la durée, la localisation, l’intensité de la crise, ces  informations seront précieuses pour votre consultation.

Comment bien préparer son coucher, pour un sommeil serein.

rituels 1Pour que le coucher reste un rituel que vous aimez, il est possible d’introduire, une fin de soirée, que l’on qualifierait d’espace-temps intime, ludique et créatif.

Explication : la fin de soirée se situe juste avant la préparation au coucher et l’introduction au sommeil. Pour optimiser tout cela,  prenons les choses dans l’ordre.

Fin de soirée :

  • la lecture d’un bon livre peut s’envisager, ou bien une promenade (été) qui va relaxer, évacuer les tensions de la journée.
  • Échanger avec ses amis ou sa famille, en prenant soins d’éviter les discussions conflictuelles, et que ce moment reste un temps de partage, et     soit propice à un bon sommeil.
  • ecouter de la musiqueEcouter de la musique, stimulante du rêve et de l’imagination.
  • Faire de la relaxation, ou bien des séances de respiration.
  • Échanger des massages, entre amis, parents ou enfants.
  • Consacrer un moment ludique  à ses enfants.
  • Se donner le temps de la créativité dans la musique, la peinture, l’écriture, sculpture, poterie, dessin, danse…
  • Tenir son journal intime tous les soirs pour l’adulte comme pour l’adolescent.
  • Ou bien sélectionner un bon programme TV, peu stressant.

Voici un coucher favorisant l’harmonie.

  • Se brosser  les dents,
  • se brosser les dents 1Bien aérer sa chambre, sa température doit être modérée et non surchauffée,
  • Diffuser des huiles essentielles d’ambiance ou d’introduction au sommeil
  • Rehausser le pied du lit pour un meilleur retour veineux.
  • S’habiller légèrement pour le sommeil,
  • Mettre une bouillotte sur le ventre et sur le foie en hiver
  • La tête du lit doit être orientée au Nord
  • Eviter les nuisances électromagnétiques (câblage électriques dans la chambre, tv, Portable etc)

Soyez attentif au passage du sommeil se caractérisant par la  lourdeur des paupières et  les bâillements.

  • SommeilPrendre la position rituelle d’endormissement
  • avoir les objets familiers que l’on aime autour de soi,
  • faire les derniers gestes  de  journée
  • N’oubliez pas  de programmer votre réveil
  • Fermer les yeux dans un contexte positif et abandonnez-vous au sommeil en toute confiance, lâchez prise.

Les thérapies Naturelles

flacon de lavandeLes thérapies dites naturelles, sont nombreuses.

Elles ont les mêmes  caractéristiques, elles s’appuient sur des méthodes simples et proches de notre nature ou de notre environnement.
L’Aromathérapie par exemple s’apparente à la thérapie par les parfums, c’est à dire l’emploie des huiles essentielles.
La Phytothérapie est définie comme l’utilisation thérapeutique des bienfaits des plantes aromatiques.

fleurs-bach
Les fleurs de Bach, elles s’inspirent d’élixirs floraux chargés d’harmoniser nos états émotionnels et créer l’accord de notre esprit avec notre corps
Les thérapies manuelles, tels que les différents massages viennent compléter ces méthodes variées. Par exemple le massages aux huiles essentielles relaxant, pour une meilleure détente, et plus de bien-être. Puis la réflexologie plantaire, qui va permettre de se défaire des tensions accumulées en fin de journée, ou bien dynamiser le début de matinée. Ces thérapies manuelles dites douces sont complémentaires à toutes celles que le patient apportera pour son mieux être. Il s’agit de stimuler, ou détendre, tous les organes, et les systèmes les composants.
Pour apporter le « Bien être en complément d’une éducation en hygiène de vie, ces thérapies naturelles seront essentiellement dispensées pour soulager les méfaits du stress, rechercher le confort du « Mieux être et bien vivre » toujours dans l’objectif d’une bonne vitalité, dans la recherche ou dans le but de préserver la santé.
Important : ces thérapies ne substituent pas à des traitements médicaux