Les plantes pour la toux

Les plantes qui calment la toux.

Il existe plusieurs types de toux:  grasse, sèche, ou irritative. Comment s’en défaire ?

La toux est un processus nous permettant de nous alléger de nos mucosités. Comment la calmer ?

La toux peut représenter chez certaines personnes un phénomène qui n’en finit plus, peut-être même allant jusqu’à provoquer des nausées. Ses désagréments sont à soulager le plus rapidement possible. Elle s’accompagne de spasmes, d’inflammations, et de mucosités* dites encombrantes.

Quelle  que soit la toux, il est impératif que votre médecin pose son diagnostic pour être sûr qu’il  ne s’agisse  de rien de grave.

Par la suite,  il est possible d’utiliser des plantes pour soulager la toux.

 La plupart des pastilles, ou sirop achetés en pharmacie en sont composés.

Ce qui suit est  un composé de plantes pour tous types de toux. En voici les principales propriétés et fonctions :

L’aunée (Inula hélénium) qui  a des propriétés idéales  pour les problèmes respiratoires. Elle est anti virale, et anti infectieuse, apaise les spasmes, et aide à l’évacuation des mucosités. Elle agit dans l’équilibre de la flore intestinale et soutient l’immunité.

Le thym (thymus vulgaris) il fluidifie les sécrétions,  agit contre la toux, et combat l’inflammation. Il  est anti septique et anti viral. Il s’utilise aussi pendant la période virale, pour les grippes ou rhume.

Le bouillon blanc (Verbascum Thapsus) : c’est une Plante pectorale* pour les affections respiratoires.

La réglisse (Glycyrizza glabra) : elle est  tonique  pour le système nerveux. Elle calme l’inflammation et donne un gout agréable à ce mélange de  plantes.

La mauve (Malva Sylvestris) : elle adoucit la gorge et la trachée, et composée de mucilages* apaisants.

Le plantain (plantago major) : combat l’inflammation, et les réactions allergiques.

La sauge (Salvia officinalis) : lutte contre les virus et les bactéries, et réduit  l’inflammation. (Infusion à consulter dans les carnets de

* Mucosités : substances visqueuses,  constituées essentiellement de mucus*, associées à des cellules mortes , parasites, microbes.

* Plantes pectorales : qui est propre à soigner les affections des voies respiratoires, notamment la toux.)

*Mucilage : Substance particulièrement répandue dans les racines de guimauve et les graines de lin, les lichens et les algues, qui se gonfle au contact de l’eau sans s’y dissoudre mais en formant une matière visqueuse, comparable à la gomme, et dont les propriétés épaississantes la font utiliser en médecine.

Sources ( CNRTL et Plantes et Bien être)

L’équilibre pour une bonne immunité

L’équilibre fragile de l’immunité*

La maladie qu’elle soit infectieuse, bactérienne, ou bien virale, se caractérise par une agression de microbes, favorisée par un terrain fragilisé.
Pour pouvoir s’installer et se développer la cause directe de ces offensives saisonnières est un système immunitaire* défaillant ou affaibli. La cause d’une immunité défaillante elle-même a de multiples explications.fruits et légumes d'hiver
Les carences diverses représentent l’un des facteurs qui explique ce déséquilibre de l’organisme causé, souvent par une alimentation peu diversifiée, un sommeil défaillant pouvant entrainer une fatigue physique importante, ou des situations de stress non gérées etc…
Les conditions pour maintenir une bonne immunité sont simples, il suffit de prévenir par de bonnes conditions d’hygiène de vie et stimuleront l’immunité.fruits d'hiver
On imagine cet équilibre comme très fragile et pour le stabiliser tout au long de l’hiver, on commencera par consommer des aliments riches en vitamines et minéraux : vitamines C par exemple avec des oranges, du kiwi, du cresson, du choux …, ou des aliments riches en soufre, anti infectieux tels que l’ail, l’oignon, l’échalote, les poireaux….
On privilégiera aussi les vitamines A et les minéraux tels que cuivre, sélénium et zinc et on consommera aussi des algues, des fruits de mer.
On pourra inclure des probiotiques qui donneront l’équilibre nécessaire à la flore intestinale.
Les plantes sont aussi le moyen de se préserver de ces agressions, comme l’échinacée, stimulante immunitaire ou bien encore l’éleuthérocoque plante tonique générale.
On emploie aussi la gemmothérapie* par les macérât glycérinés* de bourgeons, qui permettront à l’organisme de se régénérer ou bien de combattre les états inflammatoires. bourgeons
Les produits de la ruche nous apportent aussi la stimulation et la protection nécessaire, contre ces agressions. La gelée royale* et la propolis* entre autre sont des produits que l’on utilise pour travailler sur un terrain allergique saisonnier et pour prévenir de diverses offensives épisodiques.
Les huiles essentielles restent aussi un moyen de vous prémunir contre les périodes virales et agressives de l’hiver. Elles s’utilisent soit en inhalation (chez les enfants) ou bien par voie cutanée, olfactive, ou sublinguale sur les conseils d’un professionnel.
Il est important de consacrer du temps à des activités sportives, créatives, stimulant ainsi l’imagination, et donnant accès  au confort de l’esprit et du corps.
Cela évitera à l’organisme de se focaliser et de se fatiguer à répondre aux stress de la vie moderne, et mobiliser ainsi l’énergie vitale nécessaire pour notre résistance et notre bien-être.
Toutes ces moyens naturels, sont à prendre en considération sur le long terme.

Remarque : il est recommandé de consulter un professionnel pour mettre en place la méthode qui vous conviendra.
Rappel : Les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes,  les bébés et les enfants de – de 6 ans.

*Système immunitaire ou immunité : C’est l’ensemble des mécanismes de défense d’un organisme contre les éléments étrangers à l’organisme, en particulier les agents infectieux (virus, bactéries ou parasites
*Gemmothérapie: c’est une thérapie utilisant des bourgeons végétaux et jeunes pousses et radicelles, sous forme buvable dont le but est de réaliser un drainage profond de l’organisme et régulariser le fonctionnement des organes perturbés.
*Propolis: c’est une glu résineuse qui va servir d’enduit protecteur à la ruche. En effet ce sont les abeilles qui la fabriquent. Elles assurent ainsi l’hygiène de la ruche en faisant barrière aux bactéries, champignons, et virus variés.abeille qui butine
*Gelée royale : se présente sous la forme d’un gel épais blanc à jaunâtre, son goût est acide, doux et brûlant. Elle est fabriquée par les abeilles ouvrières pour les larves choisies dans la ruche afin de donner vie à la reine qui aura la vitalité et la résistance suffisante pour pondre durant 3 à 5 ans.
*Macérât : il suffit de hacher quelques jeunes pousses, de les mettre à macérer dans un mélange offrant le meilleur support pour une bonne qualité du végétal. Après 3 semaines, il est filtré, et dilué. On obtient alors un macérât concentré, que l’on va prendre sous forme de gouttes.

Une plante pour le stress!!

ashwagandha 1

Histoire : c’est une plante indienne, que l’on appelle aussi Ginseng indien, elle est utilisée depuis 2000 ans. Sa racine est dédiée aux personnes stressée et fatiguées  nerveusement, manquant de sommeil.

C‘est une plante annuelle, ses graines ressemblent à celles de la tomate et à maturité,elle atteint 50 à 60 cm.

En effet l’Ashwagandha est une plante de type adaptogène. Ses effets se concrétiseront, au bout de 3 semaines.

Son utilisation aide à combattre les stress chroniques. C’est en faisant baisser notre taux d’hormone de stress (cortisol), que cette plante  régule notre système nerveux. Le stress au bout de ce délai aura beaucoup  moins de prise sur l’organisme. Vous serez donc plus détendu, des muscles peu contractés, moins de maux d’estomac, la nuque sera  moins raide et les  épaules plus souples, moins tendues.

La fonction de l’Ashwagandha dans le stress , est de redonner une bonne immunité, de réhabiliter le bon fonctionnement du système digestif, et rééquilibrer le système hormonal.

Le stress ressenti doit être évalué par votre thérapeute et ce sera sur les conseils de ce professionnel que vous pourrez entamer  votre cure. Voici une plante dont on sait peu de choses, mais elle nous livre depuis peu, ses secrets, ses bienfaits et sa facilité à être cultivée.

Elle vous aidera à faire face à un quotidien trépidant, à des problèmes de grande nervosité et d’angoisses, elle contribuera aussi à entretenir votre énergie et un bon tonus. Elle vous permettra de bien vous préparer à des activités difficiles et éprouvantes.

A considérer aussi qu’elle s’accorde  très bien pour les personnes en convalescence voulant retrouver la forme.