DETOX DE 3 JOURS POUR ALLEGER L’ ORGANISME

 » 3 JOURS LÉGERS « 

Vous trouverez le détail des recettes dans l’onglet  « les Carnets gourmands » en cliquant sur le lien suivant : http://naturopathie-prevention.fr/

 

Cinq règles à respecter

Faire vos courses en magasin bio et utiliser des produits bruts

Si vous n’avez pas faim le matin, ne mangez  pas. Respecter votre organisme,  si celui ci ne se sent pas prêt à digérer.

Ne grignotez pas pendant cette période, la digestion ne se fera pas correctement et vous risquez l’inflammation, et donc la détox sera retardée.

Salez moins, (sel au sésame..)

Prenez le temps de manger en mêlant vos aliments à la salive. Elle  permet une prédigestion des ces mêmes aliments.

Ne mangez pas en colère et devant la télévision. Avec ces conseils, le sentiment de satiété sera vite là. Ne sortez pas de table repus, mais avec encore un peu de place dans votre estomac.

Prenez l’air, aérez-vous, faites de l’exercice, reposez-vous, faites-vous masser pour optimiser la détente.

Voici 9 repas pour que vous vous sentiez plus léger !!

JOUR 1

Matin :

Infusion de romarin, et une banane écrasée avec un filet de jus de citron et une cuillère à café d’huile de colza. Ajouter à cela une cuillère à soupe  de graines broyées de sésame, macadamia, noisette, amande, tournesol, lin.

Midi :

1 salade pour 1 personne vitaminée (ingrédients précisés dans la recette)

Pour information le radis favorise  l’élimination des toxines.

Prendre les fruits en début de repas, car le sucre qui les contiennent peuvent ralentir la digestion s’ils sont ingérés après.

Soir :

Un verre de jus de carotte fait par l’extracteur de jus avec 4 carottes bio.

Une soupe onctueuse

Jour 2 :

Matin :

Thé roiibos ou infusion au choix.

Pommes au four raisins secs et cannelle

Midi :

Salade aux milles couleurs

Soir :

Fenouil mariné au citron (préparer la veille ou le midi)

Demi-avocat avec un filet d’huile d’olive et une poignée de noix de cajou (non grillées, non salées).

 

 

Jour 3

Matin :

Un green smoothie au blender

Trois noix du Brésil.

A savoir : trois ou quatre petites noix du Brésil suffisent à combler l’apport journalier recommandé en sélénium, oligoélément indispensable à l’organisme.

 

Midi :

Salade d’algues

Soir :

Soupe miso

Caviar d’aubergine

Les conseils  dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives.

Article écrit par Guylaine Raphanaud,

Source « Alternative Santé »

Les intolérances alimentaires

(Source définition Dictionnaire Larousse):
Réaction de l’organisme, anormale par ses manifestations pathologiques, à l’égard d’une substance médicamenteuse (intolérance médicamenteuse) ou d’un aliment (intolérance alimentaire).

La digestion a pour fonction de transformer les aliments afin d’en tirer le meilleur. Mais l’intolérance alimentaire nous guette dès lors que nous n’arrivons pas à transformer certains d’entre eux, parce qu’ils ont subi eux-même une transformation industrielle ou bien encore un raffinement trop important.

image douleurs-ventre
Nous ne parlerons pas des additifs, qui pénètrent notre paroi digestive et la rendent parfois poreuse et permettent l’installation d’intolérance chronique
L’intolérance alimentaire se manifeste la plupart du temps par des ballonnements, des spasmes intestinaux, et un transit irrégulier soit par une diarrhée, ou par une constipation accrue. Notre intestin devient très sensible après l’ingestion de certains aliments. S’en suivra une fatigue psychique comme physique et surtout une incapacité à digérer les aliments concernés.
De ce fait, l’inflammation de notre  paroi intestinale s’installera. Il est conseillé lorsque nous ressentons ce genre de malaise, de supprimer de notre  alimentation les éléments qui nous desservent et entrainent chez nous l’inconfort digestif. Ces intolérances alimentaires sont souvent occasionnées par le gluten et les produits laitiers. A nous de rechercher ce qui nous incommode et d’agir selon notre sensibilité.
Les rapides transformations du blé sont aussi la cause d’une mise à l’épreuve importante de notre système immunitaire.
Notre intestin, est un organe qui  se défend dès qu’une bactérie ou plusieurs d’entre elles deviennent ce que l’on appelle des menaces pathogènes ou de nature très toxiques. Pour se défendre contre cela, la muqueuse digestive s’enflamme.

image tisanesPetit conseil …
Intégrer les plantes  dans notre alimentation. Elles nous permettront de réduire l’inflammation.. Certaines herbes aromatiques ont pour but de favoriser la digestion, entre autre le basilic, la sarriette, le romarin, ainsi que la menthe. Il est possible d’aromatiser certains de nos plats en complément , avec des huiles essentielles, tel que le basilic exotique.