Pourquoi consommer des fruits et légumes de saison?

Les fruits et légumes: des saveurs et des couleurs qui nous en mettent pleins les yeux et les papilles!!

fruits et légumes étéPour commencer, observons les étals de nos marchands de fruits et légumes, nous constatons que  nous pouvons trouver certains d’entre eux tout au long de l’année. Cela incite chacun de nous à consommer des fruits ou des légumes qui ne sont pas spécialement de saison.

Il est important alors de bien redéfinir quels fruits et légumes se consomment selon leur venue, en été, en automne, en hiver et au printemps.

fruits d'étéIl est bon pour la santé de manger en tenant compte de la saison qui s’écoule. La nature met à notre disposition pléthore de nourriture végétale ou animale, pour varier notre alimentation. Cela dit ces aliments ne nous sont pas donnés par mère nature, tous, dans le même temps. Ils sont échelonnés tout au long de la saison, selon leur maturité, de périodes  en périodes plus ou moins longues, allant de 4 à 6 semaines. C’est pourquoi, on les appelle les aliments de saison.

C’est la maturité de l’aliment qui détermine son arrivée dans la saison. Ainsi selon le climat, chaud ou tempéré, on retrouvera quelques fruits  arrivés  un peu plus tôt sur les marchés, ou plus tard selon leur maturité. C’est dans cette maturité de l’aliment, que l’homme va trouver les nutriments nécessaires et  les optimiser pour ses besoins vitaux.

 Il est recommandé de les consommer à ce moment-là. On dit d’un légume ou d’un fruit qu’il est à maturité lorsque le murissement est à son comble. Il doit conserver toutes ses qualités gustatives et vitaminiques. L’organisme évolue avec la saison, en respectant les lois dépuratives de chacune d’elles et à leur rythme.fruits et legumes automne

Notre organisme est alors prêt à recevoir ce style d’alimentation colorée.

Donc, la saison définit le moment de nos besoins nutritifs. Les exigences  de l’être humain sont calquées sur ce qui correspond à l’organisation de la nature.

Ce que la nature définit comme la saison du renouveau va  se caractériser par l’arrivée des jeunes pousses comme la mâche, le mesclun, l’épinard etc…sur nos marchés. Nous  consommerons plus de  crus que  de cuit. Ces aliments regorgent de vitalité et de vitamines et donnent ainsi l’énergie nécessaire pour pourvoir à cette période de hardiesse. Cette phase de renouveau, compense le manque de vitamines et d’énergie de la saison d’hiver.

Le printemps amène son lot de vitamines et de protéines animales. Les aliments riches en protéines, œufs, viandes, permettent de pourvoir à nos besoins durant les mois d’été, lorsque les jours sont les plus longs et demandent plus encore d’énergie. Dans cette période, nous trouverons des légumes et fruits très juteux, tomates, concombres, melons, pastèques pour faire front aux températures élevées et aux besoins de l’organisme durant ces phases de chaleur.fruits d'hiver

Sur la fin de l’été,  au début de l’automne et pour  le retour d’une saison bien plus froide, la nourriture à absorber, et bénéfique pour notre organisme, doit d’être plus consistante. On disposera alors de légumineuses, d’oléagineux, lentilles, noix, fruits secs etc…Au contraire de l’été, les légumes de cette saison plus froide auront moins de jus, et nous les consommerons plus cuits que crus. On approchera la carotte, les betteraves…puisque que nos besoins en eau seront moins importants.

L’hiver quant à lui, va nous obliger à nous nourrir d’aliments caloriques, des féculents par exemple.fruits et légumes d'hiver

Les fruits moins juteux tels que la pomme, la poire vont venir garnir nos tables. On conservera les aliments d’été par le froid, un instinct naturel…Notons que  le recours de l’hiver pour l’être humain et le même pour l’ensemble de la faune. Prenez un écureuil, il fera ses réserves de graines et noisettes pour l’hiver. Nous faisons de même (coulis de tomates fraiches, bocaux de haricots verts, confiture, fruits au sirop léger  etc…)

Nos besoins se définissent essentiellement par le climat. Le nôtre est tempéré donc notre nourriture est variée, Si nous allons, sous les tropiques ou dans les pays chauds,  toute l’année, la variété des aliments que nous offre la nature,  est limitée, toujours  à la même variété juteuse de fruits et légumes, poussant à volonté tout au long de l’année.

fruits et légumes d'hiver 1Pourquoi les consommer sur le moment ?

L’important c’est de tirer profit des aliments qui nous sont proposés en saison et qui correspondent à nos besoins.

Manger des aliments peu murs hors saison ne nous permettraient pas de faire le plein de vitamines et oligo- éléments.  De plus, si nous consommons des aliments peu appropriés à la saison il y a de fortes chances pour que ces légumes ou ces fruits soient traités abusivement en conservateurs et se révèleraient peu nutritifs.

Pourquoi ?

Parce que leur culture ne pourrait se faire en plein champs naturellement baigné de soleil, mais uniquement hors champs, saupoudré d’engrais peu appropriés, pour une récolte de fruits et légumes  sans saveur et  sans maturité.

fruits et légumes printempsPour conclure :

Si vous souhaitez optimiser votre bonne santé, alors consommez vos fruits et légumes en prenant en considération leur venue en saison. Ce sera la manière simple, d’accepter et de  respecter les lois de la nature, mais surtout les conditions bénéfiques à votre bien être et votre  vitalité, toute au long de l’année.

Le pommier

pommier en fleursNom Botanique : Malus Sylvestris

Famille : Rosacées

C’est un arbre mesurant jusqu’à 10 mètres de haut,  parsemé de fleurs roses ou blanches dès le mois de Mai. Il prend racine sur un sol calcaire parfois argileux. On estime sa durée de vie entre  60  et   700 ans. Son fruit arrive à maturité à l’automne. Aujourd’hui une trentaine d’espèces différentes de pommiers, sont cultivées en France. Il est évident, (genèse) qu’il est  le plus ancien des  arbres fruitiers, puisqu’il existe de par le monde, environ 5000 espèces.

Il est très courant de voir un pommier à la croisée de deux chemins, sur le bord d’une route, en se promenant. Il nous communique sa drôlesse, de par sa force tranquille, ses rondeurs,  et son énergie brute. Il se fond dans le paysage en toute discrétion, en étirant droit vers nous ces branches généreuses aux feuillages emplis de fruits. Ils  sont le meilleur de ce qu’il peut nous donner, et représente la concrétisation de sa popularité auprès de nous, émérites consommateurs. N’oublions pas que cet arbre  nourrit l’humanité et la faune depuis plusieurs millénaires.

pommier avec des pommesA lui seul, il est un condensé dans le domaine de la santé, puisque l’on définit son fruit comme étant d’une grande richesse. Son eau, ses fibres, son potassium, en font un fruit aux vertus multiples pour la régulation du cholestérol, l’élimination urinaire, et celle des toxines et des métaux lourds.

La petite histoire :

Le pommier  a toujours la même symbolique, on le considère comme l’arbre de la révélation et de la connaissance.

C’est en coupant une pomme en deux par le coté perpendiculaire de son axe, que l’on aperçoit en son  centre,  une étoile à cinq branches, alvéolées de pépins ; un pentagramme symbole de l’homme-esprit et de la connaissance…

fleurs de pommierTout comme c’est à la chute d’une pomme que l’on doit à Newton « La théorie de la Gravité » découverte…. sous un pommier…

Quelles sont ses vertus ?

La principale de ses qualités est sa résistance dans le temps. Sa durée de vie,  semblable à celle de l’homme, l’a  dotée d’une énergie renouvelée, chaque année, pour nous donner de bons fruits savoureux. Même la maturité et la vieillesse de l’arbre, pommes rougesn’ont pas de prise sur lui, puisqu’il nous fait  don de ses  largesses, chaque été,  par l’octroi des mêmes belles pommes au gré d’une saison riche ou modérée.

Ainsi se révèle la force, et l’équilibre de cet arbre, tout en demeurant lui-même, l’humble et le généreux pommier.

(Sources Larousse des plantes médicinales, Plante et Bien  être)