IV) La grossesse et ses petits tracas

Les nausées durant la grossesse

Un peu plus de 2/3 des femmes auront des nausées durant cette période. Ces nausées ou inconfort digestif sont en partis dus au bouleversement hormonal, ressenti dans cette phase de grossesse.

Le foie est l’un des organes le plus concerné par ce chambardement. Il y a plusieurs sortes de nausées occasionnées, mais la plus fréquente se déclenche lorsque que l’estomac est vide, il est donc urgent de manger. (Fruits alcalins : banane et jugulant l’acidité : les fruits secs)

Pour utiliser un moyen plus naturel, par voie interne, dans ce  genre de situation, il est utile de se servir  de plantes telles que le romarin, la mélisse ou le gingembre ou citron. Les huiles essentielles en olfaction (à respirer ou en diffusion) sont aussi une solution, rapide et efficace. Pour compléter cette pléiade d’accompagnements, ils nous restent encore les jeunes pousses de romarin en gemmothérapie (sous forme de macérât)

Chaque femme pourra choisir la solution qui lui conviendra.

Important : ces conseils sont à titre indicatifs et ne substituent pas à une consultation chez un praticien de santé ou un thérapeute de votre choix

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

Comment faire vos tisanes en été ?

Conseils

Les tisanes

tisane 1Faites marcher votre imagination pour des tisanes froides ou frappées !!!
Le temps est venu de savoir préparer une infusion correctement, libérant ses arômes avec délicatesse.
Elles se préparent la veille ou bien quelques heures à l’avance. Il est inutile de de les sucrer, vous en retirer toutes les saveurs. Elles seront de ce fait plus désaltérantes encore.
Qui n’a pas rêvé de boire des tisanes frappées et de pouvoir les conserver ?
Les parfums qui de dégagent de l’infusion à chaud mais frappées sont à la fois doux et raffinés
Méthodes :
Il existe 2 façons différentes pour faire une bonne tisane :
– L’infusion à froid et l’infusion à chaud frappée
macerationPour la préparation à froid :
Prendre une carafe et mettre les plantes que vous choisirez suspendues , dans un filtre en haut du récipient. Rajoutez de l’eau, couvrir et laissez macérer toute la nuit. Le lendemain, pressez les plantes avec une cuillère, et filtrez les. Nous parlerons plus ici d’une macération que d’une infusion.
Le temps d’infusion à froid est plus long, de l’ordre de 6 à 12 heures pour les plantes aromatiques, et de 2 heures pour les thés.
La macération respecte mieux les principes actifs de chaque plante.
Ne paniquez pas si vous oubliez les plantes dans cette macération, la libération des arômes n’en sera que plus fine et délicate. Il n’y aura aucune amertume,pour cette macération prolongée, qui pourrait, au contraire être présente,  pour une infusion à chaud trop longue.tisane2
Pour l’infusion à chaud mais frappée :
Mettez dans votre eau chaude,   5 cuillères rases de plantes que vous choisirez, ou 2 cuillères rases pour du thé. Laissez infuser 5 à 10 minutes en couvrant. Ensuite,  versez votre infusion sur un lit de glaçons (votre infusion devient une infusion frappée) et consommez la rapidement pour ne pas laisser fondre les glaçons et perdre ainsi la saveur des plantes.
Pour apaiser votre digestion et calmer les brulures d’estomac, vous pouvez utiliser :
L’anis, la badiane, la mélisse et la lavande
Pour une infusion plus relaxante vous utiliserez :
La mauve, la verveine, le souci le tilleul, la camomille.
Pour une tisane plus tonifiante et vivifiante :
Infusez plutôt, du cassis, de la menthe douce ou poivrée, du romarin, de la sarriette.

Trio de fruits et jus multicolores

Trio de Fruits et jus multicolores

coupe de jus de fruitsUne recette pour 4 personnes : 2 pommes, 2 pêches, 2 bâtons d’angélique, 2 bayons de rhubarbe, quelques framboises.

Pour les jus : 4 abricots, 50 g de framboises, 20 g de pistaches concassées, 1 belle poire, 1 citron, quelques                                                        feuilles de mélisse.

Pour les compotines : Faire cuire les bâtons d’angélique, laisser tiédir, puis ajouter les pêches coupées assez finement. Mettre dans un petit pot.

 Préparer une compote avec les pommes (recette compote de pommes ci-dessous) et ajouter un peu d’origan frais en fin de cuisson. En même temps, faire cuire la rhubarbe dans un sirop de fleurs de rose par exemple. Mettre en pot.

Réserver le tout au frais

jus-de-fruitsPour les jus : Pocher les abricots dans un sirop très léger,  (autant d’eau que de sucre et cuire 5 mn) puis mixer. Pour obtenir une consistance fluide ajouter de l’eau ou un peu de jus de pomme.

Mixer les framboises.

Verser les dans une flûte les 2 jus, qui selon leur densité, formeront deux niveaux.

Il est possible bien sûr d’utiliser un extracteur de jus avec les fruits.

Mettre  au frais et servir ensuite.

compote-de-pommes-Recette de compote de pommes : éplucher les 2 pommes, enlever le cœur avec les pépins et les couper en quartiers.
Verser un 4 cuillères à café de jus de citron avec les pommes dans une casserole,. Ajouter la gousse de 
vanille fendue et grattée pour récupérer les petites graines noires ou mettre du sucre vanillé.
Faire cuire le plus longtemps possible sur feux doux. La compote est prête quand elle est rougeâtre et commence à accrocher. Il faut remuer souvent. Quand elle a un peu refroidie, passer au mixer pour avoir une compote sans morceaux, ayant un peu l’apparence d’une mousse.

ASTUCES : pour que les jus ne se mêlent pas et forment des couches, il est conseillé d’intercaler des belles feuilles de mélisse ou de menthe. L’association compote et jus de fruits frais apporte toutes qualités nutritionnelles des fruits