IV) La grossesse et ses petits tracas

Les nausées durant la grossesse

Un peu plus de 2/3 des femmes auront des nausées durant cette période. Ces nausées ou inconfort digestif sont en partis dus au bouleversement hormonal, ressenti dans cette phase de grossesse.

Le foie est l’un des organes le plus concerné par ce chambardement. Il y a plusieurs sortes de nausées occasionnées, mais la plus fréquente se déclenche lorsque que l’estomac est vide, il est donc urgent de manger. (Fruits alcalins : banane et jugulant l’acidité : les fruits secs)

Pour utiliser un moyen plus naturel, par voie interne, dans ce  genre de situation, il est utile de se servir  de plantes telles que le romarin, la mélisse ou le gingembre ou citron. Les huiles essentielles en olfaction (à respirer ou en diffusion) sont aussi une solution, rapide et efficace. Pour compléter cette pléiade d’accompagnements, ils nous restent encore les jeunes pousses de romarin en gemmothérapie (sous forme de macérât)

Chaque femme pourra choisir la solution qui lui conviendra.

Important : ces conseils sont à titre indicatifs et ne substituent pas à une consultation chez un praticien de santé ou un thérapeute de votre choix

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

Les migraines

Les migraines, leurs origines, leurs causes…

migrainesLes origines, et les causes  sont  multiples et  très variées.

En voici les principales :

Ces migraines peuvent être occasionnées par un d’effort visuel trop longtemps concentré, par exemple   sur un ordinateur, une  tablette ou un  portable ou après avoir fait  un gros effort physique.

Parfois  cela  peut être dû à une correction oculaire mal adaptée,  à une grippe en préparation, ou  une sinusite aggravée, un gros rhume  ou  encore des dents mal soignées.

Les facteurs peuvent être aussi alimentaires : par exemple des repas beaucoup trop riches, des allergies alimentaires.

Ou bien des éléments bien plus personnels :comme une grosse contrariété, un rythme de vie trop  intense rompu brutalement, ( des migraines de weekends appelée aussi la migraine de l’instituteur), On n’attache  trop peu d’importance à  la migraine menstruelle, pourtant elle mérite autant d’attention que les autres causes et facteurs  évoquées précédemment.

On ajoutera à cela, la migraine  d’enfermement (endroit clos, peu aéré, obscur, bas de plafond),  puis la migraine provoquée par le froid, le vent,   ou celle due à un excès de chaleur aussi, et enfin celle provoquée par  une forte contraction des muscles cervicaux  et dorsaux donc,  par un manque de détente.

Pourtant, plus couramment la plupart des  maux de tête sont passagers et  passent très rapidement.

migraines 2En revanche, les migraines  se déclenchent et s’installent  souvent durant 4h ou bien 8h ou  parfois 48 ou 72h. En plus de maux de tête violents, elles sont souvent accompagnées de troubles visuels, de nausées, de vomissements.

On les reconnait bien ces migraines, parce qu’e la douleur est localisée le plus fréquemment, vers  la  tempe (droite ou gauche), l’œil,  la mâchoire, l’oreille, et  la  nuque de ce même coté, mais , elle peut être aussi  unilatérale.

Ces migraines violentes nécessitent  de consulter un médecin très rapidement, car il existe aussi des facteurs d‘hérédité, des facteurs de pathologies non déclarée, il est important qu’un diagnostic soit posé.

On arrive maintenant à déterminer  l’origine des migraines selon leur intensité.  En effet les migraines de stress, de peur, d’angoisse, et d’anxiétés s’intensifient plus  le soir.

Leur rythme de déclenchement peut être accrue selon la période, par exemple,  durant un examen, un enjeu particulier, une surcharge de travail trop intense ou du surmenage ou être le signe précurseur d’un  d’état dépressif.

Il existe d’autres éléments influant sur le déclenchement d’une crise de migraine comme la variation hormonales  chez la femme ou bien l’arthrose cervicale déclenchant aussi des maux de tête importants.

Avez-vous trouvé la solution pour vous soulager ??

Chacun y mettra de ce qui lui procurera confort,  le plus de soulagement, c’est sûr !!

Dans un cadre plus naturel, il ne faut pas hésiter à utiliser des hydrolats de lavande vraie, mais aussi des huiles essentielles. Il est important de  se décontracter aussi, (par des techniques de respiration et relaxations appropriées). de cette façon il vous sera plus facile d’ identifier la migraine qu’elle soit de tension, de stress ou alimentaire.

Ensuite se mettre au calme, à l’abri des lumières intenses.

therapeute avec patienteMais ….. Soyons attentifs aux signes précurseurs de la migraine !!

Prévenons la  crise, donc d’essayons de la contrôler…. Comment ? C’’est vrai, cela n’a rien d’évident !!

Consulter un thérapeute qui permettra de ré-harmoniser vos émotions, votre rythme de vie, votre hygiène alimentaire, votre sommeil. Ensemble vous pourrez rechercher la cause et  les moyens  naturels pour y faire face. Vous serez conseillé pour l’emploi juste et les précautions à prendre avec  les plantes et huiles essentielles ou hydrolats.

Souvent une grosse fatigue, de l’énervement,  des sautes d’humeurs, un manque d’appétit, des crises de boulimies,  ou bien des nausées, des écœurements,  un gêne à la lumière du jour, sont des signes annonciateurs… !!! Alors soyez vigilants et écouter votre corps.

migraines 1Remarque : il est important de noter la date, le facteur déclenchant d’après vous de la crise de migraine,  la durée, la localisation, l’intensité de la crise, ces  informations seront précieuses pour votre consultation.