IV) La grossesse et ses petits tracas

Les nausées durant la grossesse

Un peu plus de 2/3 des femmes auront des nausées durant cette période. Ces nausées ou inconfort digestif sont en partis dus au bouleversement hormonal, ressenti dans cette phase de grossesse.

Le foie est l’un des organes le plus concerné par ce chambardement. Il y a plusieurs sortes de nausées occasionnées, mais la plus fréquente se déclenche lorsque que l’estomac est vide, il est donc urgent de manger. (Fruits alcalins : banane et jugulant l’acidité : les fruits secs)

Pour utiliser un moyen plus naturel, par voie interne, dans ce  genre de situation, il est utile de se servir  de plantes telles que le romarin, la mélisse ou le gingembre ou citron. Les huiles essentielles en olfaction (à respirer ou en diffusion) sont aussi une solution, rapide et efficace. Pour compléter cette pléiade d’accompagnements, ils nous restent encore les jeunes pousses de romarin en gemmothérapie (sous forme de macérât)

Chaque femme pourra choisir la solution qui lui conviendra.

Important : ces conseils sont à titre indicatifs et ne substituent pas à une consultation chez un praticien de santé ou un thérapeute de votre choix

©Cet article a été rédigé par Guylaine RAPHANAUD

Article soumis aux droits d’auteur

DETOX DE 3 JOURS POUR ALLEGER L’ ORGANISME

 » 3 JOURS LÉGERS « 

Vous trouverez le détail des recettes dans l’onglet  « les Carnets gourmands » en cliquant sur le lien suivant : http://naturopathie-prevention.fr/

 

Cinq règles à respecter

Faire vos courses en magasin bio et utiliser des produits bruts

Si vous n’avez pas faim le matin, ne mangez  pas. Respecter votre organisme,  si celui ci ne se sent pas prêt à digérer.

Ne grignotez pas pendant cette période, la digestion ne se fera pas correctement et vous risquez l’inflammation, et donc la détox sera retardée.

Salez moins, (sel au sésame..)

Prenez le temps de manger en mêlant vos aliments à la salive. Elle  permet une prédigestion des ces mêmes aliments.

Ne mangez pas en colère et devant la télévision. Avec ces conseils, le sentiment de satiété sera vite là. Ne sortez pas de table repus, mais avec encore un peu de place dans votre estomac.

Prenez l’air, aérez-vous, faites de l’exercice, reposez-vous, faites-vous masser pour optimiser la détente.

Voici 9 repas pour que vous vous sentiez plus léger !!

JOUR 1

Matin :

Infusion de romarin, et une banane écrasée avec un filet de jus de citron et une cuillère à café d’huile de colza. Ajouter à cela une cuillère à soupe  de graines broyées de sésame, macadamia, noisette, amande, tournesol, lin.

Midi :

1 salade pour 1 personne vitaminée (ingrédients précisés dans la recette)

Pour information le radis favorise  l’élimination des toxines.

Prendre les fruits en début de repas, car le sucre qui les contiennent peuvent ralentir la digestion s’ils sont ingérés après.

Soir :

Un verre de jus de carotte fait par l’extracteur de jus avec 4 carottes bio.

Une soupe onctueuse

Jour 2 :

Matin :

Thé roiibos ou infusion au choix.

Pommes au four raisins secs et cannelle

Midi :

Salade aux milles couleurs

Soir :

Fenouil mariné au citron (préparer la veille ou le midi)

Demi-avocat avec un filet d’huile d’olive et une poignée de noix de cajou (non grillées, non salées).

 

 

Jour 3

Matin :

Un green smoothie au blender

Trois noix du Brésil.

A savoir : trois ou quatre petites noix du Brésil suffisent à combler l’apport journalier recommandé en sélénium, oligoélément indispensable à l’organisme.

 

Midi :

Salade d’algues

Soir :

Soupe miso

Caviar d’aubergine

Les conseils  dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives.

Article écrit par Guylaine Raphanaud,

Source « Alternative Santé »

Les tisanes de l’immunité

Le thym ou   thymus vulgaris,  et le romarin  ou Rosmarinus officinalis

 Voici les 2 plantes qui doivent faire parties de votre jardin ou de votre pharmacie familiale naturelle.

thymIl existe plusieurs sortes de thym, mais le plus répandu est le thym commun. Ce sont ses constituants qui sont variables, et différents qui lui donne des propriétés diverses, bien particulières.

Le thym est reconnu tout d’abord  pour ses effets  anti septiques contre le rhume, les bronchites, les toux, mais aussi  les laryngites, les coqueluches, et les infections bénignes de la gorge. Ses propriétés s’expliquent par la présence de molécules aromatiques, intenses.

Une Infusion de thym de 50 ml, 3 fois par jour agira sur les coups de froid.Cup of tea

Le romarin  quant à lui,  dégage une odeur aromatique stimulante, et ses propriétés  sont reconnues multiples : cicatrisantes, stimulantes générales, anti-inflammatoires., sans oublier qu’il  est un fortifiant efficace pour la pousse des cheveux,  et accélère la convalescence suite à des maladies chroniques ou des stress prolongés.

romarin L’extrait de romarin est un  anti-bactérien puissant. Ce sont ses composants  qui lui permettent une action anti oxydantes, anti inflammatoires et anti-infectieuses, surtout dans les cas d’infections ORL.

Vous pouvez préparer une infusion de thym et de romarin, elle ne présente aucune contre-indication sauf pour les femmes enceintes et les très  jeunes enfants.

Pour prévenir les agressions de virus saisonniers, ou dès les premiers symptômes d’affection microbienne,  pensez à la combinaison de ces 2 plantes en tisane car  elle  est unique pour stimuler et accélérer votre guérison.

 A portée de votre porte-monnaie, profitez-en !!