I)La grossesse et ses petits tracas

La naturopathie pour faciliter le retour veineux durant la grossesse !!

C’est toujours lorsque que la femme enceinte en a le plus besoin, qu’il lui est interdit de se servir d’une plante !!

Il est facile de diminuer les troubles veineux et circulatoires en général, en faisant de l’activité physique ( la marche par exemple), ou en évitant de s’exposer au soleil, ou bien encore en surélevant le bas du lit.

Consulter un thérapeute, pour orienter son alimentation, désenclaver les situations de blocage (ostéopathe) surtout dans  les derniers mois de grossesse, reste une bonne option.

Utiliser un tonifiant veineux, ou des extraits de bourgeons ou de plantes pour améliorer la circulation du sang s’avère tout aussi bénéfique.

Reste à prévenir les varices, et tous risques de phlébites.

La grossesse a tendance à accentuer les petits bobos ou à révéler des maux jusque-là  inexistants.

Conseils : utiliser des bas de contention si le besoin s’en fait sentir.

Ces recommandations ne se substituent pas à une consultation chez le médecin ou avec un thérapeute de votre choix.

Pour avoir des jambes plus légères

BOURSE A PASTEUR PLANTESouvent et surtout en période estivale, l’inconfort le plus embarrassant est la sensation de jambes lourdes, de fourmillements.
On définit aujourd’hui les causes de cette mauvaise circulation, souvent par une station debout prolongée, du surpoids, par la sédentarité, et un manque de tonicité du système veineux.
Pour pouvoir pallier à ces troubles, il est conseillé tout d’abord d’avoir une bonne hygiène de vie et une activité physique régulière. Pour accompagner ces soins, on peut inclure quelques plantes pour aider le sang à circuler, et ainsi renforcer notre système veineux.
IMPORTANT
De La qualité et la bonne fluidité du sang dépend une bonne fonction hépatique. (Fonction du foie)
Voici quelques plantes qui pourront  apporter du bien-être à vos jambes.
L’achillée millefeuille pour la fonction hépatique?
La sauge officinale, plante qui  limite les troubles circulatoire durant la ménopause.
La bourse à pasteur, plante pour tous les troubles de la circulation du sang.
Le Gaillet jaune (ou caille lait jaune) plutôt pour une action diurétique.
La pensée sauvage qui a des propriétés dépurative, elle favorise une meilleure qualité de sang et aide à un meilleur retour veineux.
Et pour finir les noix de cyprès qui ont un effet vasoconstricteur reconnu.
Voici une tisane à faire par soi-même :
urlAchille millefeuille 30 g
Sauge 15 g
Bourse à pasteur 15 g
Gaillet jaune 15 g
Pensée sauvage 15 g
Noix de cyprès 10 g

Cette tisane peut être amère. Pour en diminuer l’effet, vous pouvez y ajouter 10 g de menthe, de verveine, ou de la racine de réglisse. (attention cet ajout ne convient pas au personnes ayant de l’hypertension.)
Mettre le tout dans de l’eau froide, 1 cuillère à soupe par bol, ou pour 1 grosse tasse et faites chauffer jusqu’à frémissements. Éteindre le feu, couvrir et laisser infuser 10 minutes. Filtrer et boire 2 bols par jour durant 3 semaines.
Si vous n’aimez pas préparer des tisanes ou boire des décoctions, la vigne rouge, le ginkgo biloba, en gélules ou bien  l’extrait de marron d’Inde,  le Cyprès, ou encore l’Achillée millefeuille et la bourse à pasteur peuvent être prises sous forme d’extraits hydralcooliques. Pour un meilleur résultat associer au moins 2 d’entre elles
A renouveler chaque mois si le besoin s’en fait sentir.

(Source JF. ASTIER Plantes et Bien être)