• le carnet des conseils

    La propolis

    Elle nous est offerte par les abeilles et se trouve être bien connue des apiculteurs comme étant un « défenseur de la cité :  la ruche. La petite histoire ! Les grecs l’utilisaient pour les abcès, pour diminuer les enflures, apaiser les ulcères et furoncles et les Incas pour la fièvre. Notre médecine de campagne considère qu’elle est un bon compromis pour les affections cutanées, les rhumatismes, les hémorroïdes, ou les extinctions de voix. Description :  Elle est résineuse à froid et collante en contact avec l’air froid. Elle est souple à chaud. Elle est un mélange d’huile essentielle, de cire, de pollen et de résine récoltée par l’abeille sur plusieurs végétaux (bourgeons, peupliers, bouleaux…)…

  • le carnet des conseils

    Soutenir l’organisme durant le cancer et son traitement

    Pour faire face au cancer, les soutiens naturels sont nombreux, aussi faut-il le savoir ! Dans la plupart des cas, une grande fatigue assez inhabituelle est la première détérioration de la santé   que l’on retrouve chez les personnes atteintes de cette maladie.  Souvent elle s’accompagne d’une grande anxiété, parfois même d’une perte de poids et d’appétit. Une fois le diagnostic tombé, les traitements accroissent cette fatigue, Se joignent à cela un déséquilibre alimentaire dû au manque d’appétit et d’une alimentation mal adaptée, ou s’ajoutent encore les inflammations, des problèmes hépatiques, ou encore des brulures en cas de radiothérapie par exemple. Adoptons la douceur pour une hygiène correspondant au malade afin de lui donner…

  • le carnet des conseils

    Les plantes possible à utiliser durant une chimiothérapie

    Plantes adaptogènes Rhodiole ( Rhodiola Rosea ): lutte contre la fatigue, améliorent les performances, physiques, et les fonctions cognitives. L’éleuthérocoque (Eleuthérocoque senticosus) : régule le taux de sucre dans le sang, aident l’organisme à mieux se défendre contre toutes agressions. Les plantes énergétiques et stimulantes du système immunitaire Les plantes pour soutenir le foie et la digestion Desmodium ( Desmodium adscendens) : soutient le foie durant la chimiothérapie Le gingembre ( Zingiber officinal racine): contre les nausées, et agit sur les inflammations gastro-intestinales et protège l’estomac. ( en racine fraiche ou en poudre) Plantes drainantes : l’ Orthosiphon : (Orthosiphon stamineus): draineur du foie et des reins, agit favorablement dans…

  • le carnet des conseils

    La menthe et ses vertus

    Menthe poivrée (mentha x  piperata ) La petite histoire La menthe est connue depuis l’Égypte ancienne, utilisées par les romains et les grecs par la suite, pour se faire connaître plus récemment ensuite en Europe.  Aujourd’hui elle est cultivée dans le monde entier, mais surtout en Asie, en Amérique du nord, et en Europe pour son huile essentielle. C’est une plante annuelle, aux tiges carrées très aromatiques, d’à peu près 80 cm de haut. Elle est antiseptique, stimulante biliaire. Elle a des effets décontractants musculaires, et elle est excellente pour le système digestif.  Aussi antispasmodique, elle soulage les maux de tête dus à une mauvaise digestion. Comment l’utilise-t-on ? La partie aérienne est…

  • le carnet des conseils

    Le diabète et un nouveau mode de vie

    Le diabète de type 2 Quand il est diagnostiqué, ce type de diabète est déjà bien installé. En revanche, la partie pré-diabétique, celle avant le diabète réellement établi, est réversible. Cette première période de la maladie se définit par une glycémie à jeun, supérieure à la norme[1], mais pourtant peu élevée, pour qu’un diabète puisse être diagnostiqué. C’est à ce moment précis qu’il faut modifier son mode de vie, son alimentation, et son hygiène de vie.  Il reste toutefois quelques facteurs impossible à rectifier et à prendre en compte : les antécédents familiaux, l’âge, l’obésité, le surpoids, une alimentation trop riche en sucres (plats industriels et tout prêts, et fastfood, aliments…