Fleurs de Bach


Les Fleurs de Bach sont originaires de Grande Bretagne. Mises au point par le Docteur  Edward Bach dans les années 3, elles sont au nombre de 38.

Utilisées pour mieux gérer les émotions, elles ont pour but de mettre en valeur et cultiver des qualités intérieures.

Les Fleurs de Bach permettent ainsi des transformations émotionnelles telles que la peur, le découragement, le manque de confiance en soi, ou bien encore le courage, la persévérance.

En situation de vie,  les Fleurs de Bach sont utiles pour les chagrins, la fatigue, le Handicap, la maternité, les révisions d’examen, les débordements dans le travail, etc.

Elles sont indiquées pour toutes personnes de la naissance à la fin de vie. En revanche, elles ne  se substituent pas aux médicaments.

L’action des Fleurs de Bach se matérialise uniquement dans le domaine émotionnel et on peut les associer à d’autres thérapeutiques tels que l’aromathérapie, la phytothérapie. Il n’y a pas d’accoutumance, pas d’effet secondaire. On peut donc les utiliser en toute sécurité !


Le docteur Edward Bach est né en Angleterre et a effectué ses études de médecine à Londres, pour  ensuite exercer en tant que chirurgien et dans un cabinet de consultation. Il est atteint d’une tumeur en 1917, on ne lui donne que trois mois à vivre. E. Bach pense que  « la maladie est une conséquence d’une attitude mentale erronée », il décide alors de dédier sa vie à la recherche de remèdes purs pour aider les personnes malades à retrouver un état d’esprit positif. Il travaille sur des vaccins homéopathiques appelés Nosodes et découvrent la relation selon lui,  entre 7 groupes de bactéries affiliées à 7 groupes d’états d’esprits, indépendamment de la maladie du patient. Il abandonne ensuite  ces travaux et il conçoit alors, 38 élixirs floraux, avec des fleurs sauvages, selon sa méthode de soin, et ceux-ci seront classés en 7 groupes différents, apparentés aux 7 nosodes précédemment découverts. Il  réalisera un 39 ème mélange qu’il appellera Rescue Remedy, «  Remède d’urgence » révélé par une association, combinée de 5 remèdes. Il mourra à l’âge de 50 ans en 1936, il aura survécu, 19 ans à son cancer.